ALEX MARTIN ON HANGTOWN, LE RM-Z250 ET CE QU'IL FAUT POUR ÊTRE LE CHAMP

Par Jim Kimball

Lors de l'ouverture du Hangtown 2019 National 250, Alex Martin, de JGR Suzuki, a eu du mal avec un premier virage et un accident subséquent, pour terminer 23e en première manche, mais il a rebondi pour obtenir la deuxième place en deuxième manche. En tant que l'un des pilotes les plus âgés de la catégorie 250, Alex réussit toujours avec expérience et agilité. Nous avons rencontré Alex pour parler de la saison à venir.

ALEX, HANGTOWN ÉTAIT CERTAINEMENT ET LE JOUR DE HAUT EN BAS N'EST-CE PAS? Oui, je pense que beaucoup de gens ont certainement eu une journée de montagnes russes avec des conditions de piste le matin, puis de la boue l'après-midi. Pour moi personnellement, c'était un peu un jour de catastrophe. J'ai eu du mal à me qualifier, la configuration des vélos n'était pas là où nous en avions besoin. Il était difficile pour moi de vraiment passer un tour. Ensuite, nous avons fait des changements tout au long de la journée, avec suspension, engrenage et tout. Tout cela a abouti à un bon réglage pour moi de vraiment le mettre en moto deux. J'étais super content que nous ayons pu terminer avec la deuxième place.

LE VÉLO EST TOUT NOUVEAU, IL N'A PAS VRAIMENT ÉTÉ COURT EN PLEIN AIR, N’EST-CE PAS? C'est très vrai. Je pense que le plus gros problème était que je n'ai pas eu autant de tests que je l'aurais souhaité avec JGR, juste pendant la pause entre Las Vegas et Hangtown. C'est un peu plus difficile lorsqu'ils sont basés à Charlotte. Je pense que nous sommes parfois désavantagés là-bas, et aussi juste le fait que je ne faisais que tester et préparer la moto. Nous n'avons pas beaucoup d'autres pilotes Suzuki, et personne sur qui puiser. Donc, oui, c'est difficile quand vous n'avez pas beaucoup de coéquipiers sur lesquels compter pour des choses, mais, finalement, nous avons fait des changements tout au long de la journée à Hangtown, et il n'y a pas de meilleur endroit pour vraiment sentir une moto hors route pour voir quoi il fait que le jour de la course, je suppose. Vous détestez compter sur le jour de la course pour les tests, mais nous n'avions pas le choix. Nous avons pu trouver un bon réglage tout au long de la journée et cela s'est traduit par une bonne deuxième course.

PARLEZ DU PREMIER MOTO POUR UNE MINUTE. Qu'est-ce qui vous a aidé? C'était juste une stupide chance, vraiment, comme au mauvais endroit au mauvais moment. J'étais derrière Garrett Marchbanks, et il vient de s'écraser dans le coin extérieur au premier tour et je n'avais nulle part où aller et je l'ai désossé. Ensuite, je suis descendu, et Jordan Smith est monté dans ma roue arrière et, fondamentalement, nos vélos étaient coincés ensemble. Il a fallu 25 secondes pour séparer les vélos. Cela a été regrettable et m'a fait reculer loin. En fait, je suis encore tombé en panne, comme au sixième tour et j'ai probablement perdu encore 15 à 20 secondes, donc certainement le pire scénario pour la première moto de l'année.

ALEX, AVEZ-VOUS JAMAIS PENSÉ DE TIRER JUSTE DE CETTE MOTO? Non, je ne vais définitivement pas arrêter ou quitter la piste, sauf en cas de problème avec la moto ou si je suis blessé. Évidemment, je n'ai pas été blessé, et rien ne clochait avec la moto. C'était juste un cas de deux erreurs stupides dans la moto et d'être si loin en arrière. La piste était assez difficile à rattraper, donc c'était une de ces choses où c'était vraiment embarrassant d'être si loin. Je voudrais me considérer comme étant dans la course au titre, mais je n'ai même pas marqué de points lors de la première manche. J'étais comme "oh mon dieu.". J'ai été très chanceux d'avoir pu avoir une meilleure deuxième moto et récupérer autant de points que possible. Maintenant, je commence essentiellement une série avec un déficit en points assez décent, mais je me considérerais en baisse, mais pas en retrait. Je pense vraiment que j'ai ce qu'il faut pour être sur le podium, obtenir des victoires et essayer de retirer les points qu'Adam (Cianciarulo) et les gars ont gagné sur moi ce week-end.

VOUS VOUS ÊTES RACHETÉ EN MOTO DEUX. DANS QUEL CAS LES TROIS PREMIERS TOURS ONT-ILS ÉTÉ TREACHES? Oh, bien sûr. Je pense que j'ai atteint le premier virage autour de la sixième place, et j'ai dû dépasser quelques personnes, comme Martin Davalos, Chase Sexton et Michael Mosiman. Quelques-uns ont basculé, j'ai donc eu quelques passes faciles. Le Colt Nichols est resté coincé avec un rodeur, puis j'ai aussi eu beaucoup de pression de Ferrandis. Pendant une longue partie de cette moto, j'ai eu du pain sur la planche et ce n'était pas facile. Malheureusement, Adam a glissé tout de suite pour la victoire et il n'a jamais vraiment été mis sous pression pendant toute la course, mais j'ai certainement eu ma juste part de défis en cours de route.

VOTRE DEUXIÈME MOTO DOIT ÊTRE UN COUP DE PIED POUR LES JGR GUYS. Je pense que oui, ça a été un peu une année de haut en bas pour JGR. Je me sentais vraiment bien de rembourser tout le monde avec au moins une bonne finition et de commencer l'année décemment. Avec la deuxième course, la deuxième place, il n'y avait qu'une seule position que nous pouvions aller, et c'était à la première place, donc c'est certainement beaucoup de points positifs à se nourrir pour le reste de la série. Cela dit, tous les 250 gars, que ce soit Jimmy Decotis, Kyle Peters ou Enzo Lopes, nous avons tous été très satisfaits de la Suzuki RM-Z250 cette année, en ce qui concerne la conduite et le moteur, nous avons trouvé beaucoup mieux paquet. C'est agréable de pouvoir les rembourser, et tout cet effort avec les finitions.

La boue est-elle plus dure du point de vue de la forme? Le fitness est définitivement impliqué. J'étais à peu près près de mon maximum pendant 35 minutes dans cette deuxième course, donc même si c'était boueux, nous roulions toujours sur le bord. Beaucoup de longues lignes droites avec ornières donnaient l'impression que les ornières mesuraient un quart de mile. Vous deviez planifier à l'avance parce que vous ne vouliez pas d'une ornière avec un rodage. C'est un peu comme ça que j'ai pu contourner Colt Nichols. Il y avait un rodeur, il a pris une ligne dans laquelle il se trouvait, il s'est tenu pendant une fraction de seconde et j'ai pu le contourner. La piste était assez délicate. Je pense que les 450 gars ont eu bien pire pour leurs motos que nos 250 motos. Nous avons eu de la pluie tout le temps. J'ai dû retirer mes lunettes avec probablement cinq minutes pour aller, donc c'était malheureux. Je le sens vraiment dans mes yeux, quelques jours plus tard.

VOUS ÊTES DU MINNESOTA, RÉSIDANT EN FLORIDE, MAIS AVEZ-VOUS ÉTÉ SÉJOUR EN CALIFORNIE POUR TESTER EN EXTÉRIEUR? Oui, je suis sur la côte ouest jusqu'au Colorado puis nous retournerons en Floride. Il est agréable de s'habituer au fuseau horaire et aux pistes bondées. Je pense que cela a du sens pour les trois premières courses. Fox Raceway arrive ce week-end et j'aime cet endroit. J'aime vraiment la saleté là-bas. Nous avons beaucoup roulé au cours des deux dernières semaines et, espérons-le, il fait beau. Je pense que ce ne sera que dans les années 60. Je regardais les prévisions météo, ça devrait être bon.

LE HANGTOWN A-T-IL ÉTÉ UNE INDICATION DE QUI SE CONCURRENDRA POUR LE CHAMPIONNAT? Oui, je pense que tous les gars auxquels nous nous attendions seront là-haut. Ma première moto a été terrible, et ce n'était qu'une affaire unique pour moi, ou espérons-le de toute façon. Dylan Ferrandis, Justin Cooper, Chase Sexton et Adam Cianciarulo vont être des gars plutôt coriaces cet été. Personne dans la classe n'a remporté un championnat national de plein air AMA, donc je pense que c'est le jeu de n'importe qui. Pour obtenir le titre, il s'agira de remporter des courses. Pour moi, j'ai été comme un gars de deuxième et troisième place pendant beaucoup de week-ends, mais je sais que vous pouvez gagner le plus de points un week-end en gagnant. Trois points supplémentaires sont importants lorsque vous gagnez chaque moto. Ce sera un été difficile.

Photos par Josh Mosiman

 

Hnagtown National 2019Pala National 2019Alex Martinchampionnat de motocross ama nataionlaSuzuki JGRjgrmxJim KimballJOSH MOSIMANmotocrossrm-z250