DEMANDEZ AUX MXPERTS : POURQUOI LES CHAMPIONS DU MONDE MXGP NE COURENT-ILS PAS LA PLAQUE NUMÉRO UN ?

Chers MXperts,

J'ai une question sur le champion du monde 450 Tim Gajser. Pourquoi Tim ne dirige-t-il pas la plaque numéro 1 comme le font les champions AMA? Puisque l'objectif est de devenir champion du monde, n'aurait-il pas envie de courir la plaque numéro 1 d'autant plus qu'il a remporté cinq fois le championnat du monde ?

Il y a une bonne réponse à votre question. À l'âge d'or du motocross AMA, les pilotes étaient fiers d'utiliser la plaque numéro 1 sur leurs vélos. Ils avaient travaillé dur pour le gagner et ils étaient heureux de le mettre sur leurs vélos. Et à cette époque, chaque numéro national de 1 à 99 était distribué en fonction des points gagnés l'année précédente. Cependant, lorsque les agents et les gros sous sont entrés dans le sport, les coureurs ont voulu s'en tenir au nombre qui, selon eux, les rendait les plus commercialisables. De retour à l'ère des figurines d'action et des jouets de motocross, les agents des pilotes d'usine ont fait pression pour que l'AMA donne à leurs pilotes un numéro permanent reconnaissable qu'ils pourraient conserver aussi longtemps qu'ils courraient. Pourquoi? Pour que leurs clients puissent vendre des produits avec leur numéro dessus (sans avoir à s'inquiéter que le numéro actuel appartienne au passé au moment où le jouet est sorti). Ricky Carmichael a adopté cette idée et a choisi le numéro 4.

Ricky a couru la plaque numéro un… au Motocross des Nations.

Cependant, au cours de sa première année sur le circuit national AMA, Ricky a couru le numéro 768. Au cours de sa deuxième année, il a obtenu le numéro national 70. En 1998, il était le numéro national 6 mais a couru la plaque numéro 1 lorsqu'il était dans la classe 125. En 1999, il était numéro 9 national mais a couru la plaque numéro 1 lorsqu'il était dans la classe 125. Pour la saison 2000, Ricky a choisi le numéro 4 comme numéro permanent - et c'est ce qu'il a couru pendant la majeure partie de sa carrière, qu'il ait remporté des championnats ou non. La chose étrange à propos de Ricky Carmichael est que depuis que Ricky a remporté 15 championnats AMA, s'il avait choisi de faire fonctionner la plaque numéro 1, cela aurait été sur son vélo presque chaque année (et le numéro 1 est plus commercialisable que le numéro 4).

En 2009, bien après la retraite de Ricky et l'effondrement du marché des figurines d'action, l'AMA a adopté le numéro de règle 3.3 b, qui stipulait que "le champion actuel doit rivaliser avec le n°1". Ce n'était pas une règle populaire auprès des coureurs vedettes ou de leurs agents, mais comme la règle existe depuis maintenant 13 ans, les coureurs qui ne voulaient pas courir la plaque numéro 1 sont partis depuis longtemps. Nous soulignons tout cela comme une façon de dire cette règle 3.3 b était très bon pour le sport. Cela a permis aux spectateurs non initiés ou aux téléspectateurs occasionnels de comprendre que le système de numérotation signifie réellement quelque chose.

Le Championnat du Monde FIM de Motocross n'a pas de règle 3.3 b, ils ont donc un méli-mélo mélangé de coureurs avec des numéros qui ne fournissent aucun contexte quant à qui est qui sur la piste. Quant à Tim Gajser, le nombre 243 a un attachement affectif pour lui. Le frère de Tim, Zan, a été tué dans un accident de moto avant la naissance de Tim. L'anniversaire de Zan était le 24 mars, qui en Europe est imprimé comme 24/3 (jour/mois). En hommage à son frère, Tim utilise le numéro 243 sur sa Honda d'usine.

 

ama plaque numéro undemandez aux mxpertsmotocrossRicky carmichaelSUPERCROSSTim Gajserchampionnat du monde de motocross