DES VÉLOS QUE VOUS N'AVEZ JAMAIS VU : YANKEE BYRA Z 1000

Le Yankee Byra 1000 en version course sur route. Photo: Moto Classica

DES VÉLOS QUE VOUS N'AVEZ JAMAIS VU : YANKEE BYRA Z 1000

Ossa a été fondée en 1924 par l'industriel Manuel Giro. Le nom OSSA est un acronyme d'Orpheo Sincronic Sociedad Anonima. Le célèbre emblème du trèfle à quatre feuilles d'Ossa n'est pas en fait un trèfle à quatre feuilles ; c'est le mécanisme d'échappement d'un projecteur de cinéma, d'où Manuel Giro a fait sa fortune. Avant la Seconde Guerre mondiale, le fondateur d'Ossa, Manuel Giro, était le champion espagnol de side-car, avec son copilote Francisco Bulto (qui fondera plus tard Bultaco). Après la Seconde Guerre mondiale, avec une technologie de moteur à deux temps améliorée obtenue par les Alliés de DKW en réparation de guerre de l'Allemagne, Ossa a commencé à produire des motos à deux temps. Son premier modèle produit en série a été introduit en 1949. L'arrivée de la technologie japonaise au milieu des années 70 a nui aux ventes de vélos européens, mais pire encore, l'Espagne a été en proie à des grèves du travail dans les années 1980, et Ossa a été contraint à une coopérative de travail. . Lorsque cela a échoué, la société a conclu une coentreprise malheureuse avec Bultaco. En 1985, l'usine d'Ossa a été fermée, mais 15 ans plus tard, un groupe d'investissement a acheté la marque Ossa et a recommencé à produire des modèles d'essai et d'enduro Ossa. Dans un jeu de chaises musicales, Ossa a fusionné avec Gas Gas en 2014, mais Gas Gas a ensuite été absorbé par le groupe Torrot en 2015 (Ossa ne faisait pas partie de l'accord et a de nouveau fermé). Lorsque la musique s'est arrêtée, Gas Gas a été racheté par KTM fin 2019, et maintenant Ossa cherche une nouvelle vie.


La version street legal du Yankee Byra Z 1000.

Un modèle Ossa que la plupart des gens n'ont jamais vu est le Yankee Byra Z 1000. Le Byra Z 1000 était un prototype de vélo de course sur route construit à côté de lui. Il était propulsé par une bête à deux temps à quatre cylindres, refroidie par air, basée sur deux moteurs Yankee Z997 placés côte à côte. Il a été conçu par Fernando Batllo et construit à Barcelone. Le cadre était un châssis Yankee Z500 de fabrication américaine, qui heureusement pour la version 500c quatre était très robuste.

Le John Taylor a conçu le Yankee Z500 avec un moteur bicylindre de 488 cm1000 à deux temps. Le Byra grefferait deux moteurs Yankee ensemble pour obtenir XNUMXcc.

Le Yankee Z500 a été conçu par l'importateur américain d'Ossa et Bultaco, John Taylor. John Taylor a demandé à Ossa de modifier un moteur de course sur route bicylindre 460cc Ossa, conçu par Eduardo Giro, en un moteur de moto tout-terrain de 488cc en associant deux extrémités supérieures Ossa Pioneer de 250cc, y compris les pistons, les cylindres et les culasses, sur un deux cylindres unifié carter moteur. Le moteur avait un alésage et une course de 72 mm sur 60 mm avec deux carburateurs à double aiguille IRZ 24G de 4 mm. Le résultat était un moteur qui pouvait être utilisé comme un twin ou un twingle. C'était, dans l'esprit de John Taylor, l'ultime machine tout-terrain. La production du Yankee Z500 n'a duré que les saisons de vente 1971-1972. Seuls 764 Z500 ont été construits.


Les deux cylindres extérieurs dépassaient du réservoir d'essence du Yankee Byra 1000.

Le designer de Byra, Fernando Batllo, a commencé avec deux cadres Yankee Z500, puis a transformé le moteur Ossa bicylindre en un moteur quatre cylindres. Sa largeur l'a éliminé en tant que moto tout-terrain, mais Batllo a estimé qu'il pourrait s'agir d'une machine de course sur route à succès. Le prototype de vélo a couru avec succès aux 24 heures de Montjuich en 1972 et 1973.

Le Yankee Byra Z1000 aux 1974 heures de Montjuich 24

Malheureusement, lors de l'événement de Montjuich en 1974, la Byra s'est écrasée contre un arbre au virage trois (à Font del Gat) tuant le pilote et mettant fin à l'histoire de la course de la Byra Z1000. L'Ossa/Yankee/Byra Z1000 homologuée pour la rue est exposée en permanence au musée de la moto Bassella, dans le nord de l'Espagne.

 

24 heures de MontjuichMusée de la moto Bassellades vélos que vous n'avez jamais vus auparavantbyra 1000Fernando BatllóJohn Taylorvirement manuelmotocrossMXAOrpheo Sincronic Sociedad Anonimaosyankee z500