FER CLASSIQUE : 1967 NORTON 750 P11 SCRAMBLER

 PAR TOM WHITE

L'un des vélos de brouillage les plus uniques des premières années du motocross était le Norton P1967 de 11. La machine de construction britannique a été construite pour le marché américain uniquement en tant que coureur de désert et de brouillage californien unique. Le projet a commencé en 1966 lorsque le distributeur de West Coast Norton, Bob Blair, a demandé à l'importateur américain de Norton, Berliner Motors, de voir si AMS (Associated Motor Cycles) en Angleterre construirait un brouilleur utilisant un moteur bicylindre Norton Atlas de 750 cm85 monté dans un châssis Matchless G85CS. La machine monocylindre Matchless G500CS XNUMXcc avait du succès dans le motocross européen, et Bob Blair pensait qu'un échange avec le puissant jumeau Norton serait parfait pour des courses de brouillage américaines plus rapides et plus fluides (à l'époque pré-motocross des courses hors route américaines ). 

Le mécanicien de Blair, Steve Zabaro, se souvient : « Le moteur monocylindre Matchless était long dans la dent. Nous avons importé 70 G85CS, soit la majeure partie de la production d'AMS. Ils se sont vendus immédiatement, mais il n'y avait pas beaucoup de puissance. L'usine ne pensait pas qu'il était possible d'installer le jumeau Norton dans le châssis du G85 et a déclaré qu'il ne le ferait pas. Nous avons décidé de le faire nous-mêmes. Nous avons pris un moteur Norton N15CS Atlas et un châssis G85CS d'occasion et avons construit le vélo en environ trois semaines. 

"Mike Patrick a testé le prototype de machine et l'a adoré, nous l'avons donc envoyé à AMS pour qu'il le reproduise. Nous nous sommes précipités pour faire construire les machines pour la saison de vente de 1967. Même à l'époque, j'ai réalisé que nous construisions un dinosaure, car les Husky légers et les CZ à deux temps apparaissaient déjà dans le sud de la Californie.

Le P11 de production (avec des équipements de rue facilement amovibles) est devenu le vélo de course en 1967. Mike Patrick a remporté la plaque n ° 1 en course dans le désert pendant deux années consécutives sur un P11. Bien qu'il n'ait jamais été conçu pour les épreuves de motocross qui commençaient à peine aux États-Unis, le P11 a été piloté par Mike au Hopetown Grand Prix contre les stars européennes de la motocross. Il a rapidement trouvé les limites du twin 750cc.

Le P1967 de 11 était le seul brouilleur que Norton ait jamais fabriqué, et la production totale était de 500 unités. Les P1339 à 11 $ étaient livrés avec des tuyaux hauts d'aspect cool, des silencieux courts, des ailes en aluminium, des sièges solo et deux carburateurs Amal Concentric. Les amortisseurs étaient couverts de Girlings et les fourches avaient des alligators en caoutchouc. En 1968, le P11 a été remplacé par le P11A, qui était plus un vélo de rue (avec des tuyaux bas et un poids supplémentaire). En 1969, toutes les concessions pour la conduite hors route ont été supprimées du P11 Ranger. L'ère du dinosaure était révolue.

1967 NORTON 750 P11 SCRABLERCarburateur Amal concentriqueMotocycles associésMoteurs berlinoisfer classiquefer classiquepremières années du musée du motocrossIncomparable G85CS 500ccMichel PatrickmotocrossMXAMoteur Norton N15CS AtlasSteve Zabarotom blanc