FER MOTOCROSS CLASSIQUE: MONARK 1959 MOTOCROSS 500 


PAR TOM WHITE

La Suède a joué un rôle important dans les premières années du motocross. La Suède était connue à la fois pour ses pilotes talentueux et ses machines révolutionnaires. Le Monark 1959 suédois de 500 est l'une des machines les plus rares des premiers jours du championnat du monde de motocross. En 1954, Monark a inscrit huit motos aux International Six Days Trials et a remporté huit médailles d'or. La marque atteindra son apogée de motocross en 1959, lorsque Sten Lundin pilotera un Monark propulsé par Albin au Championnat du monde de motocross 500cc.

Le Monark a utilisé le moteur Albin de 498 cm1942 développé à l'origine pour l'armée suédoise en 500. Le moteur Albin était simple, fiable et très mince. Dans les coulisses d'Albin se trouvait Nils-Olov («Nisse») Hedlund, un maître-constructeur de moteurs et ancien coureur sur route dont l'influence sur la conception des moteurs à quatre temps culminera plus tard avec son propre moteur de course de XNUMX cmXNUMX. Hedlund a associé le haut de gamme Albin à une transmission BSA Gold Star. Hedlund allait devenir un acteur majeur du succès de Monark, Lito et Husqvarna.

Le Monark propulsé par Albin a l'histoire la plus unique de tous les vélos de motocross jamais fabriqués. C'était une machine incroyable et a engendré sa propre compétition. Monark a été le premier constructeur suédois à s'impliquer dans le motocross Grand Prix, à partir de la fin des années 1950. Ils ont construit un total de cinq vélos de travail Monark GP de 1957 à 1960.

Comme chacun de ces vélos a été utilisé et abusé, les pièces des vélos d'origine ont été retirées et utilisées sur les vélos plus récents. Chaque vélo a été conçu individuellement par Monark; il n'y avait pas deux vélos identiques. Aucun vélo n'a été vendu au public, et tout ce qui a survécu est aujourd'hui comptabilisé. Il n'y aura jamais de trouvaille de grange d'un Monark 500. Si on en trouvait un, cela coûterait 250,000 XNUMX $.

POURQUOI MONARK QUIT GRAND PRIX RACING

Lorsque le directeur de l'équipe de course de Monark, Lennart Varborn, est décédé de façon inattendue au cours de la saison 1960, Monark s'est retiré du Grand Prix par respect pour son héritage. En guise de consolation pour le champion du monde Sten Lundin, Monark a donné à Sten Lundin son vélo de Grand Prix de 1960.

Le bâton Monark a été récupéré par l'initié Monark Kaj Bornebusch, qui a construit 35 vélos de travail à la main et renommé la marque Lito (d'après la société de lithographie qu'il possédait). Sten Lundin a signé avec Lito, peint son vert Monark et a remporté le championnat du monde de 1961 sur le même vélo qu'il a remporté le titre de 1959.

 

1959 moine 500Moteur Albin de 498 cmXNUMXfer classiquefer classiquedubya etats unisHusqvarnaEssais internationaux sur six joursKaj BornebuschLennart Varbornmotos litomonarquesaction motocrossMXANils-Olov HedlundSten Lundin