FER MOTOCROSS CLASSIQUE: CROSS HUSQVARNA 1969 250

Par Tom White

Torsten Hallman a remporté quatre championnats du monde 250cc sur Husqvarnas et a joué un rôle important dans la croissance du motocross en Amérique. À la demande d'Edison Dye, Hallman a participé à une série d'automne en Amérique en 1966 qui a présenté la moto Husqvarna et les talents d'un champion du monde. En compétition avec les meilleurs pilotes américains, Hallman a remporté les 21 motos sur sept sites cette année-là. En 1967, la série est devenue l'Inter-Am et d'autres coureurs européens comme Roger DeCoster, Joel Robert, Bengt Aberg et Dave Bickers ont rejoint la série alors que la «moto mania» se répandait d'un océan à l'autre.

Le Husqvarna était «encadré de façon épineuse» selon Malcolm Smith, un pilote Greeves que Edison Dye a approché pour la première fois. Malcolm découvrirait bientôt que le Husqvarna était de loin supérieur à son Greeves. Le Husky était beaucoup plus léger, maniait mieux, avait le «bon» type de puissance pour le motocross et, surtout, était robuste!

En 1969, la demande de Husqvarnas en Amérique dépasserait en fait la capacité de l'usine suédoise à les produire. L'importateur américain Edison Dye n'a sélectionné que des revendeurs de qualité pour vendre son fer suédois et a exigé qu'ils stockent des pièces adéquates pour s'assurer que les coureurs et les coureurs ne manqueraient pas les événements importants. La machine était constamment améliorée. Le cadre de 1969 était désormais «monobloc» au lieu du premier châssis boulonné. Le moteur a été renforcé pour une fiabilité accrue, et d'autres améliorations ont permis de faire courir le vélo dès la sortie de la caisse.

Le prix de détail suggéré en 1969 était de 1149 $. En 1969, Husqvarna a également introduit la 400 Cross, qui se vendait encore cent dollars à 1249 $. Pour les collectionneurs, le 400 est plus souhaitable. Les exemples bien restaurés peuvent se vendre plus de 10,000 250 $. Un bon 8000 vaut 1969 $. Les modèles Husky de 250 étaient les modèles 360 Cross, 400 Cross et 1 Cross. À la demande d'Edison Dye et pour concurrencer le nouveau DT-250 360 de Yamaha, Husqvarna a également construit le Sportsman XNUMX Enduro homologué pour la rue.

Le beau réservoir d'essence, avec son chrome brillant et sa peinture rouge, est important d'avoir. Pour les collectionneurs, assurez-vous que la machine a des amortisseurs Girling d'origine, un garde-boue arrière en acier (le garde-boue en aluminium est venu plus tard), des jantes en acier, un carburateur Bing et des pneus Trelleborg.

Pour plus d'informations sur les vélos classiques, rendez-vous sur www.earlyyearsofmx.com

fer classiquepremières années du musée du motocrosscolorant edisonGirlinggrevesHusqvarnaMalcolm Smithmotocrosstom blancTorsten HallmanTrelleborg