VENDREDI FLASHBACK | SOUVENIRS DE TIM FERRY MOTOCROSS DES NATIONS

«J'ai pas mal de souvenirs de ma carrière que je chéris. C'était toujours une course spéciale avec Ricky Carmichael. Chaque fois que je pouvais rester avec lui et, plus particulièrement, le battre, c'était génial. Peu de gens peuvent dire qu'ils ont battu RC, c'est sûr! J'ai également aimé représenter Team USA au Motocross des Nations. Faire partie de l'équipe gagnante en 2007 et 2008 était incroyable.



«C'ÉTAIT VRAIMENT FRAIS DE SAVOIR QUE J'AI EU LE DESTIN DE L'ÉQUIPE SUR MES ÉPAULES. ET MALGRÉ TOUS LES DÉFIS QUE J'AI RELEVÉS CE WEEK-END, J'AI RÉUSSI À VENIR À TRAVERS L'ÉQUIPE USA. »

Tim Ferry prend la parole après la victoire de l'équipe USA MXDN en 2007 à Budds Creek. 

«Le MXDN a perdu de son éclat pendant quelques années. La course a été annulée en 2002. Le soutien américain à l'événement était minime. Et, jusqu'à ce que je roule pour l'usine Kawasaki, mes équipes précédentes ne voulaient pas que je participe à la course. Les choses ont changé en 2007 lorsque Monster Energy et tous les autres se sont impliqués. Cela s'est transformé en un énorme effort d'équipe et a rendu le MXDN plus spécial. »

Tim Ferry (à gauche) et Ryan Villopoto (à droite).

«Beaucoup de gens se souviendront du MXDN 2007 à Budds Creek. La course était sur le sol américain, et nous avons absolument tué tout le monde. Ricky Carmichael, Ryan Villopoto et moi avons gagné nos classes individuelles et avons presque réussi un score parfait. Aussi excitante que cette course ait été, gagner à Donington Park, en Angleterre, l'année suivante est ma mémoire MXDN préférée. Donington Park était une sorte de piste inhabituelle et j'ai eu du mal à m'adapter. Je n'ai pas très bien roulé tout le week-end.

Cela n'a pas aidé ma confiance en moi lorsque j'ai chuté dans ma qualification et que je n'ai pas obtenu un bon choix de porte pour les courses combinées. Même si je devais affronter un groupe de pilotes européens MX3 que je ne connaissais pas très bien, je me suis concentré sur le fait de battre tout le monde dans la première classe MX1. Avec le recul, je dirais que ma plus grande compétition était moi-même [rires]. Je n'ai pas rendu cette course très facile pour moi!

Ricky Carmichael. 

«James Stewart, Villopoto et moi faisions partie de l'équipe en 2008. Nous avions un groupe vraiment fort, mais c'était un coup dur. Lors de la troisième et dernière manche, James a obtenu le premier choix de porte et j'ai obtenu la 21e. Il était devant et est parti pendant que j'étais enterré dans la meute. Puis James s'est écrasé, et nous n'allions pas gagner. J'ai dû passer quelques gars pour que nous ayons une chance. Il y a eu beaucoup de drame, mais j'ai réussi à sceller la victoire. C'était vraiment cool de savoir que j'avais le sort de l'équipe sur mes épaules. Et malgré tous les défis que j'ai dû relever ce week-end, j'ai réussi à me présenter pour l'équipe des États-Unis. »

Ventilateurs MXDN.

Ryan Villopoto a eu une performance magistrale au MXDN 2007 avec Tim Ferry comme coéquipier.

Arrière-plans rouges, blancs et bleus du ferry. 

Son KX450F.

Motocross des nations 2007FLashback vendredimotocrossmxdnRicky carmichaelRyan Villopotothor-flashbackTIM-FERRY