MOTO-MASTER PRÉSENTE LE RAPPORT SUR LA COURSE DE VALKENSWAARD MXGP

Par John Basher

Valkenswaard, Pays-Bas, a marqué le cinquième tour de la série MXGP. Alors que la manche précédente en Italie était une piste de hardpack cuite au soleil, Valkenswaard est unique grâce au sable lourd qui compose le circuit ondulé. Une légère colline offre de superbes vues aux spectateurs, venus de pays comme l'Italie, le Danemark, la Norvège, la Suède, la France et d'autres pays lointains pour regarder Ryan Villopoto se battre avec Tony Cairoli, Max Nagl et Clément Desalle. Le problème? Villopoto ne s'est pas aligné. Bien sûr, c'est une vieille nouvelle maintenant, mais jusqu'à vendredi soir, il y avait de l'espoir que RV conviendrait et maintienne ses espoirs de championnat. Malheureusement, Ryan a dû reposer un coccyx cassé et regarder ses principaux concurrents repartir avec de précieux points.

Étant donné que Valkenswaard est une piste de sable, le terrain délicat était meilleur pour certains, notamment Jeffrey Herlings. Le maître hollandais du sable a remporté cinq victoires consécutives en GP de Valkenswaard. Son style de pilotage dans le sable est la perfection en mouvement. Dimanche sous un ciel principalement sombre, Herlings et ses bottes Alpinestar Tech 10 dorées ont brillé pour ce qui était un massacre aux proportions épiques. Dans la première manche, Jeffrey a pris un bon départ, s'est glissé juste derrière Aleksandr Tonkov et a fait son chemin sans problème. Il n'a pas pu être touché, accumulant une avance de 42 secondes en fin de course. Dans la deuxième manche, Herlings n'a pas obtenu le départ qu'il souhaitait, mais "The Bullet" s'est mis au travail. Après quelques tours, il faisait des progrès, puis la catastrophe a frappé. Herlings glissa son extrémité avant dans le sable profond et perdit de précieuses positions. Pendant quelques tours, il semblait que Jeffrey serait exclu d'une sixième victoire consécutive. C'est alors qu'il a frappé les postcombustions et a soufflé par les 250 coureurs comme s'ils étaient des novices nerveux aux jambes bancales. Il a directement embarrassé des gars comme Dylan Ferrandis, Pauls Jonass et Jordi Tixier. Aleksandr Tonkov a été le seul coureur capable de réussir ce bouleversement massif. Cependant, Tonkov aurait dû sauter dans la DeLorean, revenir en 1994 à la naissance de Herlings et l'envoyer dans un panier sur le Nil. Soit dit en passant, Herlings a remporté la deuxième manche de plus de 27 secondes.

Il était évident que Jeffrey Herlings allait gagner le 250 GP. Heureusement, l'action dans la classe 450 a été beaucoup plus excitante. Il comprenait des performances dominantes d'un premier vainqueur en 2015, ainsi qu'une secousse au classement par points et un vilain crash du huituple champion. Vous trouverez ci-dessous une liste de joueurs et comment s'est déroulée leur journée aux Pays-Bas:

Gautier Paulin (21) a dépassé Max Nagl (12) dans la première moto et son coéquipier Evgeny Bobryshev dans la deuxième moto pour la tête au même endroit - le triple avant la table d'arrivée.

Gautier Paulin : À vrai dire, le début de la saison 2015 ne s'est pas bien passé pour Paulin ou son nouvel employeur, HRC Honda. Paulin était un challenger de la série au cours des saisons précédentes, mais pour une raison ou une autre (généralement des blessures), les roues ont quitté la piste à un moment donné. Dans ce qui était des chaises musicales GP, Gautier a hérité de la place de Max Nagl chez Honda, tandis que Nagl a rejoint l'équipe IceOne Husqvarna de Kimi Raikkonen, et Ryan Villopoto a pris la place de Paulin à Kawasaki. Dès le début, il semblait que Honda avait fait le mauvais choix. Pourquoi? Pour commencer, le hors-la-loi Max Nagl a remporté trois des quatre premières manches du Grand Prix. Même Ryan Villopoto, un gars qui n'allait jamais quitter Kawasaki pour des pâturages plus verts, a emmené le vieux vélo de Paulin au sommet du podium en Thaïlande. Puis une chose étrange s'est produite. Gautier Paulin a remporté la course de qualification 450 samedi après-midi à Valkenswaard. Peut-être qu'il aime le sable. Peut-être qu'il se réconcilie avec la Honda. Peut-être qu'il s'est réveillé sur le côté droit du lit. Quoi qu'il en soit, le Paulin rajeuni a continué de l'emporter lorsque la grille de départ a chuté dimanche. Il était impeccable, pur et simple. En conséquence, la performance de 1-1 de Gautier l'a propulsé au quatrième rang du classement par points et un peu en arrière dans la chasse au championnat (si vous comptez 36 points à la dérive étant de retour dans la chasse).

Nagl a encore une fois pris les devants. Il l'avait auparavant tenu après le Qatar jusqu'à ce que les choses se déroulent en Thaïlande.

Max Nagl : Comme il est inhabituel pour un triple vainqueur de ne pas être en tête des points, mais c'est exactement ce que Max Nagl a géré après la Thaïlande et le Trentin. La raison? Nagl était hors du rythme et semblait fondre pratiquement dans la chaleur torride de la Thaïlande. Il est revenu en forme dans le Trentin et a remporté le classement général, mais Clément Desalle détenait toujours un avantage d'un point. Tout a changé à Valkenswaard. Il n'a pas gagné. À vrai dire, Max Nagl monte comme un jockey à cheval. Sa petite taille et les bosses de freinage profondes de Valkenswaard ne font pas une bonne combinaison. Parfois, il a combattu le puissant Husqvarna, mais il a tenu bon jusqu'à la fin amère. En fin de seconde manche, il comble l'écart sur Gautier Paulin. Puis, avec une fissure de l'accélérateur, Paulin a ouvert l'écart. Certes, Nagl veut gagner tous les Grands Prix, mais ce jour-là, la deuxième place était suffisante. Il a pris la plaque rouge loin de Desalle et a un avantage de cinq points avant l'Espagne.

Clément Desalle a poursuivi son chemin malgré un coup dur ce week-end. Il échangera ces plaques d'immatriculation rouges pour sa couleur traditionnelle lorsque le GP espagnol roulera dans deux week-ends.

Clément Desalle: Valkenswaard sera probablement un week-end que Desalle aimerait oublier, mais c'est parce qu'il a eu un résultat terrible lors des qualifications de samedi et n'a pu obtenir une troisième place au classement général que dimanche. Je dis «seulement» parce que Desalle vient de Belgique, qui est un saut, un saut et un saut de Valkenswaard. Le mec sait comment déchirer les virages dans le sable. Comme ils le disent, les coureurs gagnent des titres en minimisant les dégâts lorsqu'ils ne sont pas performants. C'est précisément ce qu'a fait Clément. Peut-être le poids de porter la plaque rouge a été levé de ses larges épaules. Le temps est un conte révélateur.

Tony Cairoli a connu le pire week-end des espoirs du titre non nommé Ryan Villopoto. Il a eu un violent accident lors de la première manche et a boité jusqu'à la septième place lors de la deuxième manche.

Tony Cairoli : Tony, Tony, Tony! Le maestro du GP de motocross est tombé en boule de feu ce week-end. Il a troqué la ligne d'arrivée avant la ligne d'arrivée et a frappé le pont comme un sac de pommes de terre. L'impact a entraîné des barres pliées et une KTM gravement endommagée. A défaut de continuer, l'Italien a vu ses espoirs de titre prendre un sérieux coup. Marqué 28e, Tony n'a pas réussi à marquer un seul point. On aurait pu deviner que Cairoli, habitué à limiter un week-end dommageable en montant un deuxième retour de moto, allait gagner la deuxième moto et commencer à combler l'écart de points rapidement. Cependant, Cairoli était une coquille de sa santé. Il soignait une épaule cognée et est reparti avec la septième place. Tony devra sortir d'un trou de 30 points, et il a les 13 prochaines courses pour le faire.

250 NOTES GP

Jeffrey Herlings a gagné. Quel choc! Il s'agissait de sa sixième victoire consécutive au GP de Valkenswaard.

* Jeffrey Herling était le coureur le plus rapide de la journée. Je ne parle pas seulement de la classe 250, mais de l'ensemble du programme. Les détracteurs indiqueront que la course des 250 avant le champ 450 dans les deux motos, rendant la piste plus rugueuse et donc plus lente pour les plus gros vélos. Un contre-argument pourrait être avancé selon lequel les 250 machines ont plus de mal à traîner dans le sable par rapport aux 450 plus puissantes. Appelons cela un tirage au sort. Les temps les plus rapides ci-dessous (classes 250 et 450 combinées) suggèrent que l'équipe de piste a lissé quelques sections avant la deuxième 250 moto. Cependant, Herlings a enregistré le meilleur tour de la journée lors de la première manche. Il ne fait aucun doute que Jeffrey est le roi de Valkenswaard.

1. Jeffrey Herlings (250, course 1)…1:51.198
2. Jeffrey Herlings (250, course 2)…1:51.491
3. Pauls Jonass (250, course 2)…1:51.659
4. Aleksandr Tonkov (250, course 2)…1:52.298
5. Gautier Paulin (450, course 2)…1:52.330
6. Brian Bogers (250, course 2)…1:53.036
7. Jordi Tixier (250, course 2)…1:53.162
8. Max Nagl (450, course 2)…1:53.258
9. Gautier Paulin (450, course 1)…1:53.362
10. Dylan Ferrandis (250, course 2)…1:53.513

* Tout comme John Dowd et Doug Henry étaient les points chauds locaux à Southwick avant qu'ils n'atteignent le succès au niveau national, Valkenswaard était très bon pour les habitants. Brian Bogers (Pays-Bas, 6-5 pour la quatrième place au total) et Jens Getteman (Belgique, 12-8 pour la neuvième place au total) ont fait grand usage de l'avantage du terrain.

* Dylan Ferrandis a eu une assez bonne journée ... c'est jusqu'à ce qu'il karaté coups de pied Pauls Jonass tout en essayant de passer le pilote KTM par la zone du mécanicien. La FIM a accosté Ferrandis à dix postes. Il est passé de la troisième place de la moto à la 13e. Sinon, il aurait terminé troisième au classement général.

C'est ce qui se passe lorsque vous mettez un étang à côté du départ.

* Il y a un petit étang à l'avant de la piste avec une très belle pièce d'eau. Malheureusement pour le Britannique Ben Watson, il est situé à droite du deuxième virage. En fait, si un cavalier manquait le premier virage, il finirait dans la boisson. Le pauvre Ben a été heurté trop loin à l'extérieur et est allé nager. Il a poursuivi son chemin, et même s'il n'a pas marqué de points dans la première manche, il a terminé 19e dans la deuxième manche.

450 NOTES GP

Evgeny Bobryshev a creusé le sable. Tu piges?

* Valkenswaard a été un record de la saison pour plusieurs coureurs. Evgeny Bobryshev, en tête de liste, a terminé 3-4 pour terminer quatrième. Il a égalisé avec Clément Desalle aux points, mais Desalle a obtenu le feu vert en raison d'un meilleur score en deuxième manche. Quant aux autres coureurs qui ont bien performé dans le sable, Shaun Simpson, Glenn Coldenhoff et Tyla Rattray semblaient apprécier la plage.

* Qui a progressé au classement général par points? Jetez un œil ci-dessous:

Nom du coureur …… ..Position avant… .Position après Valkenswaard
Max Nagl …………….… 2 ……………………… ..… 1
Gautier Paulin ……… .5 …………………………… 4
Shaun Simpson …… ..11 ……………………… ..… 8
Glen Coldenhoff …… .12 ………………………… 10
Ken de Dycker ……… .15 ………………………… 11
Tyla Rattray ……… ..… 16 ………………………… 14

* Quels sont Les chances de Ryan Villopoto de remporter le titre 450 Grand Prix? À mon avis, il a quelque part entre une chance mince à zéro pour cent. Il traîne maintenant le leader actuel, Max Nagl, de 90 points. Disons qu'il gagne chaque moto à partir de maintenant et que Nagl termine deuxième de chaque moto. Villopoto gagnerait 78 points. La pression est au loin pour Villopoto, et peut-être qu'il changera d'avis à propos de sa retraite après cette saison étant donné que le titre 2015 est hors de sa portée. Reviendra-t-il l'année prochaine? Une année de course de GP à son actif ferait des merveilles. Ou il pourrait prendre sa retraite avec les millions de dollars qu'il a accumulés pendant près d'une douzaine d'années de course professionnelle.

GALERIE PHOTO DU GRAND PRIX

Aleksandr Tonkov était le meilleur 250 coureurs non nommé Jeffrey Herlings.

Jordi Tixier était très impressionnant à Valkenswaard. Il s'est frayé un chemin dans le peloton pour se classer troisième au classement général.

Rappelez-vous ce nom - Pauls Jonass. La sensation KTM est très rapide, mais les erreurs de recrue lui ont coûté une bonne position. Cependant, il a stylé à l'avant pendant un certain temps.

Aleksandr Tonkov (non visible sur cette photo) a touché le trou dans les deux motos.

Max Anstie a eu une conduite inspirée lors de la première manche. Il a grimpé au deuxième rang, mais ce bon résultat a été annulé par un DNF dans la deuxième manche.

Alpinestars a confectionné à Jeffrey Herlings ces bottes Tech 10 peintes en or personnalisées pour Valkenswaard.

VIDÉO CRASH: LE PREMIER ENDO MOTO DE TONY CAIROLI

VIDÉO DU GRAND PRIX DE VALKENSWAARD

Regardez Ferrandis donner un coup de pied à Jonass près de la zone des mécaniciens à 3:13 dans la vidéo

RÉSULTATS DU GP DE VALKENSWAARD: CLASSE 450

1. Gautier Paulin (Hon)… 1-1
2. Max Nagl (Hus)… .2-2
3. Clément Desalle (Suz)… 4-3
4. Evgeny Bobryshev (Hon)… 3-4
5. Shaun Simpson (KT)… 5-6
6. Tyla Rattray (Kaw)… 6-8
7. Romain Febvre (igname)… 10-5
8. Ken De Dycker (KTM)… 8-9
9. Glenn Coldenhoff (Suz)… 7-10
10. Tommy Searle (KTM)… 12-11
Autres notables:
11.Tony Cairoli; 12. Dean Ferris; 13. Todd Waters; Xavier Boog; 14. Filip Bengtsson; 15. Steven Frossard.

RÉSULTATS DU GP DE VALKENSWAARD: CLASSE 250

1. Jeffrey Herlings (KTM)… 1- 1
2. Jordi Tixier (Kaw)… 3-3
3. Aleksandr Tonkov (Hus)… 4-2
4. Brian Bogers (KTM)… 6-5
5. Valentin Guillod (igname)… 11-4
6. Jeremy Seewer (Suz)… 9-7
7. Dylan Ferrandis (Kaw)… 4-13
8. Brent Van Doninck (igname)… 10-9
9. Jens Getteman (Hon)… 12-8
10. Max Anstie (Kaw)… 2-30
Autres notables:
11. Julien Lieber ; 12. Benoît Paturel ; 13. Thomas Covington ; 14. Pauls Jonass; 16. Petr Petrov; 17. Tim Gajser.

CLASSEMENT FIM 2015 POINTS 450

(Après 5 des 18 courses)
1. Max Nagl… .214
2. Clément Desalle… 209
3. Tony Cairoli… 184
5. Gautier Paulin… 178
4. Romain Febvre… 156
6. Evgeny Bobryshev… 138
7. Ryan Villopoto… 124
8. Shaun Simpson… 98
9. Todd Waters… 92
10. Glenn Coldenhoff… 860

CLASSEMENT FIM 2015 POINTS 250

(Après 5 des 18 courses)
1. Jeffrey Herlings… .222
2. Dylan Ferrandis… 185
3. Pauls Jonass… 148
4. Tim Gajser… 137
5. Aleksandr Tonkov… 133
6. Valentin Guillod… 129
7. Jeremy Seewer… 125
8. Julien Lieber… 121
9. Jordi Tixier… 115
10. Thomas Covington… 102

La série des Grands Prix se rendra à Talavera de la Reina, en Espagne, dans deux week-ends. Un merci spécial aux grands gens de Moto-Master pour avoir réalisé ce rapport de course. Si vous êtes intéressé par la puissance d'arrêt et une superbe modulation, visitez www.moto-masterusa.com. Merci d'avoir lu.

Aleksandr TonkovClement Desallepaulin gautiergpgrand PrixJeffrey HerlingsJEAN BASHERJordi Tixiernag maxrapport de courseTony cairoliValkenswaard