INTERVIEW MXA: ALEX MARTIN DU TLD KTM

Cliquez sur les images pour les agrandir

Alex, son frère Jeremy et son père John ont une histoire familiale d'excellence en moto. Non seulement papa était un champion tout-terrain, mais il possède la piste nationale de Millville.

Par Jim Kimball

À un peu plus du milieu des Championnats nationaux AMA de motocross, Alex Martin est deuxième au classement de la classe 250. La régularité a été gentille avec le pilote Troy Lee Designs KTM, mais ce dont il a maintenant besoin, ce sont des victoires en moto pour combler l'écart avec le leader Zach Osborne. Bien que le joueur de 27 ans soit dans les rangs professionnels depuis un certain temps maintenant, il est facile d'oublier que ce n'est que sa deuxième année en tant que pilote d'usine. Avec sa course à domicile à Millville à venir, nous avons retrouvé Alex au moment où il terminait sa journée d'entraînement.

EN QUOI CONSISTE UNE JOURNÉE DE FORMATION TYPIQUE? Cela a varié au fil des ans, mais généralement je me réveille et je fais du cardio le matin. Cela peut être une course de 20 minutes, une rangée de 20 minutes ou même une heure de vélo, mais quelque chose comme ça. Après le cardio du matin. Je vais me diriger vers la piste. Si c'est le Mondy après un motocross national, ce seront des sessions de moto plus courtes - juste quelques sprints. Le mardi est généralement une journée à fort volume. Je vais faire deux motos de 35 minutes. Le mercredi est un jour de repos. Puis jeudi, je fais une course plus courte, quelques sprints à nouveau et les essais commencent.

QU'EN EST-IL DES ENTRAÎNEMENTS DE GYM? Deux jours par semaine, l'après-midi, je fais du sport. C'est à peu près ça, le cardio du matin, l'équitation et ensuite des trucs de gym l'après-midi.

TYLA RATTRAY EST LE FORMATEUR DE L'ÉQUIPE TROY LEE DESIGNS. VOTRE FORMATION A-T-ELLE CHANGÉ PAR RAPPORT AUX ANNÉES PRÉCÉDENTES? Je fais de la course depuis longtemps et j'ai toujours aimé l'aspect entraînement. L'entraînement avec Tyla me permet de m'entraîner avec mes coéquipiers et de rouler à la Baker Factory en Floride. Il y a beaucoup de choses qui viennent avec l'entraînement avec Tyla. Mais en termes de structure, cela n'a vraiment pas beaucoup changé pour moi au cours de ma carrière. J'ai toujours été assez en forme et je me suis toujours beaucoup entraîné. Si quoi que ce soit, mon volume de formation est moins maintenant, mais peut-être que la cohérence de la formation est un peu plus.

CHAQUE FORMATEUR EST-IL DIFFÉRENT DANS LEUR APPROCHE? Ma formation a certainement été assez similaire au fil des ans - à part une période de temps où j'étais avec Johnny O'Mara. avec Johnny, nous avons fait beaucoup de volume. Je dirais certainement que je ne fais pas grand-chose maintenant. Même ainsi, je ne prends pas beaucoup de jours de congé ou je me calme trop souvent, sauf en basse saison.

Alex a quitté l'équipe Star Yamaha en 2017 pour courir pour l'équipe KTM de Troy Lee Designs.

LORSQUE VOUS ÊTES À L'USINE BAKER, RIDEZ-VOUS AVEC ANDERSON, OSBORNE ET MUSQUIN? Non, nous ne nous entraînons pas avec eux. Je suis sur la piste en même temps que Shane, Dean Wilson et quelques gamins amateurs. On fait nos motos et puis quand on est en pause, Jason, Marvin, Zach sont sur la piste en train de faire leur truc. Nous avons des temps de piste alternatifs. Nous roulons sur la même piste, donc c'est vraiment bien, donc maintenant au lieu d'avoir trois gars sur la piste, il y a comme huit gars sur la piste, donc la piste devient un peu plus rugueuse, et les lignes se développent mieux pour les conditions de course . Pouvoir rouler à la Baker Factory est un énorme avantage et c'est agréable, car vous vous présentez littéralement, la piste est préparée, vous faites vos motos et vous partez. Vous entrez, faites votre travail et rentrez chez vous, c'est bien.

C'EST VOTRE CORPS, QU'EN EST-IL DE VOTRE VÉLO? EST-CE QU'IL VIENT AUTOUR DE VOTRE STYLE? Nous avons en fait proposé un réglage de suspension cette semaine sur lequel je suis vraiment motivé, et plutôt excité d'aller à Millville. Je pense que cela va m'aider un peu. Nous avons cherché un peu la configuration du vélo au cours des deux dernières courses. Pour moi, j'apprends toujours la KTM, et ça s'améliore chaque week-end. Pour être deuxième, j'en suis assez content. Évidemment, je préférerais que Zach n'ait pas un tel écart sur moi, mais il roule vraiment bien, alors bravo à lui.

À CETTE ÉTAPE DE LA SAISON, LES TWEAKS DE VÉLO MINEURS SIGNIFIENT-ILS LE PLUS? Oui. Il faut être prudent quand on est une équipe d'usine car on a tellement à sa disposition en termes de tests. Qu'il s'agisse de tringlerie, de triples pinces ou de moteurs, et cela n'inclut même pas la suspension. Il y a tellement de directions différentes que vous pouvez emprunter. Il peut vraiment jouer à votre avantage, évidemment, étant un coureur plus petit, j'ai vraiment besoin de régler mon vélo pour qu'il soit petit, donc je suis à l'aise dessus. Heureusement, avec mon expérience, je sais ce que je veux, mais vous pouvez certainement vous perdre en matière de suspension. J'apprends encore, car ce n'est vraiment que ma deuxième année dans une équipe d'usine. Dans le passé, je n'avais pas autant de pièces à essayer. Il est essentiel que je donne la bonne rétroaction à l'équipe, afin que j'obtienne ce qui est le mieux pour moi.

DES PARAMÈTRES QUI POURRAIENT FONCTIONNER TRÈS BIEN POUR VOUS NE POURRAIENT PAS FONCTIONNER POUR VOS ÉQUIPES TROY LEE DESIGNS? Oui, bien que sur le plan de la suspension, nous ne sommes étonnamment pas trop différents des autres. Même l'année dernière, sur la Yamaha, nous étions tous assez proches, et relativement dans le même bateau. J'aime vraiment le fait que je puisse avoir le cockpit du vélo (la barre installée, les supports de barre et évidemment comme de grands repose-pieds) pour moi. C'est là que mon vélo est le plus différent. De plus, en ce qui concerne la suspension, je pèse environ 138 livres, donc je pèse entre 15 et 20 livres de moins que mes coéquipiers.

QUAND LA YAMAHA YZ2014F 250 EST-ELLE SORTIE DE LA NORME POUR UNE 250F? Pour sûr. C'était LA seule chose qui a été la pire chose en quittant l'équipe Yamaha. Ce moteur était si bon. Heureusement, chez KTM, ils ont pu trouver certaines choses dans le moteur au cours de l'hiver dernier qui l'ont vraiment stimulé encore plus. J'ai obtenu plus de trous sur la KTM que l'année dernière sur la YZ250F, donc ça a fonctionné pour moi. La KTM est rapide et les poignées de châssis sont vraiment bien. Mais la Yamaha a certainement un grognement; Cela ne fait aucun doute.

Jusqu'à présent, en 2017, Alex a remporté une moto et détient les quatre tiers des motos - en fait, il était troisième des quatre derniers motos menant à Millville ce week-end.

LORSQUE VOUS COURSEZ SUR LA PISTE DE VOTRE FAMILLE À MILLVILLE EST-CE QUE LE HÉROS DE VOTRE VILLE VOUS DÉTENDE OU PROVOQUE PLUS DE TENSION? Au début de ma carrière, c'était beaucoup de pression, car peut-être que j'y mettais trop d'importance. À la fin de la journée, j'ai dû apprendre que ce n'était qu'une autre course. Mais c'est difficile parce que vous avez beaucoup de famille et de gens que je connais qui vous poussent dans des directions différentes et qui veulent votre attention. Ils veulent juste parler et rattraper leur retard, mais ce n'est pas vraiment le week-end pour se rattraper. Je reviens à l'automne, puis nous pourrons rattraper la famille et les amis. Donc j'essaie juste de le traiter comme une race normale et de ne pas le laisser devenir incontrôlable, car il est facile mentalement de se faire un peu un peu dispersé. J'essaie même de minimiser mon temps là-bas, et de ne pas y aller avant samedi, ou simplement d'être là brièvement vendredi car cela peut être épuisant.

DONNEZ-NOUS VOTRE ANALYSE DE LA SITUATION DES CHOSES DANS LES NATIONAUX AMA MAINTENANT. C'est bon et mauvais. Je suppose que je suis excité d'être deuxième, et en même temps, nous avons eu de bonnes courses cette année. Mais j'ai l'impression d'avoir laissé beaucoup de victoires en moto et les combinaisons s'éloignent. Par exemple, mon trajet à Red Bud était stupide. J'étais à quatre tours de conclure cette victoire, puis j'ai eu un petit pourboire stupide. Je suis vraiment chanceux et heureux d'être deuxième aux points, car cela pourrait être bien pire.

AVEZ-VOUS ÉTÉ PLEINEMENT RAPIDÉ AU DÉBUT DES RESSORTISSANTS? je était encore en train d'apprendre mon nouveau vélo. De toute évidence, se blesser en Supercross n'a pas aidé. Puis en arrivant à Hangtown, je n'étais certainement pas à 100%. Je n'étais pas préparé. En gros, je savais que je courais moi-même pour me remettre en forme, et en descendant en Floride, nous le ferions dans la chaleur. Donc, cela ne m'aiderait qu'en termes de renforcement de la force et de l'endurance. Pour moi, c'était presque le contraire de l'année dernière avec Star Yamaha lorsque je suis entré dans la série à chaud - 100% prêt à partir, puis j'ai perdu le vent dans les voiles au milieu de la saison. Cette année a commencé plus lentement et s'est lentement développée.

Alex n'a participé qu'à cinq épreuves de 250 Supercross Est avant de se blesser.

AVEZ-VOUS UNE STRATÉGIE PARTICULIÈRE POUR LE RESTE DES RESSORTISSANTS? Non, pour moi, il n'y a pas de stratégie. Zach a une avance de points assez importante pour que, même si j'étais proche de lui, je ne roulerais pas nécessairement sale ou ne tirerais pas pour lui. Je sens juste que je suis le genre de gars où si vous êtes le plus rapide, vous devez le prouver. Je préfère le battre directement, puis T-bone le gars. Ce n'est pas comme ça que je fais les choses, je suppose que ma seule stratégie est juste d'obtenir des trous et de gagner des courses et c'est ce que j'essaye de faire.

LA COHÉRENCE EST-ELLE LA CLÉ DES CHAMPIONNATS? Zach a été très cohérent et j'ai été très cohérent. Nous avons vu beaucoup des 250 autres gars faire des courses de haut en bas, mon frère inclus, mais il reste encore cinq manches et nous n'avons pas vraiment eu de course de boue. Il peut se passer beaucoup de choses et on ne sait jamais. Je vais juste me concentrer sur ce que je peux contrôler et pour moi, c'est la formation et m'assurer que je suis aussi préparé que possible. À partir de maintenant, j'essaie d'obtenir autant de victoires que possible et de voir ce qui se passe.

ZACH OSBORNE N'A PAS VRAIMENT DE COURSES MAUVAISES. Il a été très, très solide et très constant. Je pense que sa pire course a été comme un 8-5 au Colorado. Je sais qu'il était malade ce week-end. En dehors de cela, il a eu quelques 1-1 jours et beaucoup de 1-2 finitions. Mais ma grâce salvatrice est que j'ai également été très cohérent.

Quelle a été votre pire finition cette année? Mon pire résultat jusqu'à présent a été un 7e à High Point. J'étais en bas dans le premier virage de cette course et j'ai pu revenir 7ème. Ensuite, j'ai eu beaucoup de 3-3 pour moi. J'étais toujours sur le podium, mais quand vous parlez de ces 3 premières places, il y a un si gros point qui oscille du 3e au 1er (5 points). Dernièrement, j'ai perdu 5 ou 7 points Zach par week-end. Ce n'est pas beaucoup, mais c'est comme si vous saigniez lentement ces points. Pour moi, c'est crucial avec cinq tours restants pour commencer à gagner. J'ai besoin de maximiser autant de points que possible.

Photos : KTM, Kyoshi Becker, Brian Converse

Alex MartinCHAMPIONNAT NATIONAL AMA DE MOTOCTOSSUSINE DE BOULANGERIEJeremy MartinJEAN MARTINjohnny o'maraktmMILLVILE NATIONALentretien avec mxadessins de troy leeTYTLA RATTRAYZach Osborne