PRO TAPER PRÉSENTE LE RAPPORT N ° 40 DE LA SEMAINE DE MXA PAR JOHN BASHER

[nextpage title = ”page 1 ″]

#WHIPITMERCREDI

Coureur: Dennis Stapleton
Lieu: Perris Raceway
Vélo: 2007 Honda CRF250
Date: Août 22, 2006
Photographe: John Basher
Appareil photo: Canon 30D
Objectif: 70-200 mm f / 2.8
Distance focale: 200mm
Exposition: 1/250 sec.
Arrêt F: 6.3
I

INSIDE LOOK: YAMAHA YZ250F D'ALEKSANDR TONKOV

La semaine dernière, Daryl Ecklund et moi-même nous sommes rendus à Maggiora, en Italie, pour conduire une flotte de vélos de course Yamaha GP. Nous avons lancé la session de test sur le YZ250F du Russe Aleksandr Tonkov.

Le plus fascinant était le sous-châssis en fibre de carbone de Tonkov. Cela ne devrait pas enlever l'amortisseur KYB A-Kit, qui permet un rebond à haute et basse vitesse, ainsi qu'une compression à haute et basse vitesse. Caché est un ajusteur de précharge Xtrig.

Une vue plus large du moteur YZ250F de Tonkov, qui emprunte bon nombre des mêmes pièces internes que Cooper Webb et l'équipe Star Racing Yamaha ont utilisé aux États-Unis. 

Avant de sortir l'outil dremel et de vous rendre en ville sur votre plaque d'immatriculation avant YZ250F, sachez simplement que Tonkov était le seul pilote à avoir des fentes dans sa plaque avant. Vous vous en sortirez sans le flux d'air ajouté au système d'induction.

Ce sont des fourches à air KYB A-Kit habillées de protections de montant de fourche. Remarquez les manchons de radiateur Twin Air, qui sont conçus pour empêcher la saleté, le sable et les gîtes de boucher les ailettes du radiateur.

Une autre vue du Wilvo / Standing Construct d'Aleksandr Tonkov Yamaha YZ250F.

Avec un sous-châssis en fibre de carbone est un réservoir en fibre de carbone. Fait intéressant, Tonkov utilise la tige de traction d'origine.

Le diable est dans les détails. L'équipe a enroulé un morceau de ruban thermique autour du tuyau de radiateur en silicone le plus proche de la chambre de résonance Akrapovic, car les deux parties sont extrêmement proches l'une de l'autre. Dans le cas contraire, un tuyau de sortie chaud en fusion ferait fondre un trou dans le tuyau de radiateur. 

CITATION DE LA SEMAINE: ROMAIN FEBVRE

«C'était difficile pour moi de ne pas rouler. Je me battais pour un championnat. Nous avons eu quelques problèmes auparavant, comme en Espagne et en Allemagne, mais j'étais à 20 points de Tim. J'ai été déçu du championnat, mais c'est comme ça. Le crash n'était pas de ma faute. Ce n'était la faute de personne. Disons que le bon point à ce sujet est que je n'ai aucun regret. Ce n'était pas ma faute. "Que pouvais-je faire?" L'accident m'a causé des problèmes entre les yeux et le cerveau. Un de mes nerfs était comprimé par la commotion cérébrale, donc je ne pouvais pas voir si bien de mon œil droit. Il m'a fallu un certain temps pour m'en remettre. »

CLIQUEZ ici pour entendre ce que le Champion du Monde FIM 2015 de 450 avait à dire sur Tim Gajser, Jeffrey Herlings, les courses en avion, les événements d'une journée et plus encore.

PROJECTEUR EN DEUX TEMPS: L'OBSESSION HONDA CR125 DE CHRISTIAN LOVENFELDT

Il y a environ deux mois, j'ai présenté l'une des répliques Mugen Honda de Christian Lovenfeldt. C'était une œuvre d'art, et connaissant Christian personnellement, je le crois quand il a dit qu'il n'avait épargné aucune dépense dans la construction. Lovenfeldt vit au Danemark et a une entreprise florissante de vente de glace, de toutes choses. Ma cohorte, Daryl Ecklund, a rendu visite à Christian il y a quelques années et a participé à un mini-vélo organisé dans un champ d'herbe. Pendant son séjour, Daryl a pu découvrir la vaste collection de composants de suspension de travail de Christian, ainsi qu'une horde d'autres tromperies ponctuelles. Lovenfeldt recommence. Jetez un œil à sa dernière création, une Honda CR2007 125. Je vais laisser Christian expliquer:

«C'est mon vélo d'entraînement normal. C'est une Honda CR2007 125. Oubliez tout ce que vous pourriez penser de la douceur de ce vélo. Il est perforé à près de 151 cmXNUMX et le moteur tire comme s'il n'y avait pas de fin en vue.

«Je suis allé avec le thème rétro en utilisant le kit plastique One Industries Jean-Michel Bayle. L'amortisseur arrière est une unité Showa complète de Jean Marie Hacking Racing. Il était mécanicien de Bayle lorsqu'il a remporté deux championnats du monde. Il est toujours le gars de choix pour Showa. Quant aux fourches, ce sont des vannes coniques WP 48mm de Rinie V Laar. Il travaillait pour WP dans leur département course. Ces fourches sont réglées à la perfection.


«J'ai utilisé des pinces triples RG3 avec un décalage de 22 mm pour rendre la moto un peu plus nette. Le couvercle du réservoir et le garde-boue en carbone ont été fabriqués par Extreme Carbon au Portugal. Les roues ont des moyeux en magnésium. Ils sont si légers que c'est incroyable. L'embrayage et le couvercle d'allumage sont usinés CNC par un bon ami à moi au Royaume-Uni. Vous pouvez réellement acheter ces pièces sur Ebay. MDK a fabriqué les repose-pieds en titane.

«Lorsque Honda a annoncé l'arrêt de la production de ses deux temps, j'ai acheté dix nouveaux CR2007 125 dans la boîte. Tout le monde pensait que j'étais stupide les deux premières années après, mais maintenant je reçois des appels de toute l'Europe me demandant si je vais vendre un vélo. Désolé, ils ne sont pas à vendre! J'ai besoin d'avoir des vélos pour le reste de mes journées de course. Je serai toujours un pilote à deux temps. »

À quel point cela est cool?! Si vous souhaitez que votre vélo soit présenté dans le «Spotlight à deux temps», veuillez m'envoyer un e-mail à johnbashermxa@gmail.com. Tout ce que je demande, c'est que vous donniez une ventilation de votre vélo et une description détaillée de la chose. Veuillez également envoyer quelques photos de votre monture. En soumettant votre vélo au «Spotlight à deux temps», vous acceptez de libérer tous les droits de propriété sur les images et de les copier sur MXA. Veuillez ne pas m'envoyer de spam ou essayer de me vendre une propriété en bord de mer en Arizona. Heureux de soumettre votre fumeur!

MINI-VUE: ARMINAS JASIKONAS


Arminas Jasikonas de Luthania a été un ajout surprise à l'équipe Suzuki MXGP d'usine après que Ben Townley soit sorti blessé. L'athlète de 18 ans a rejoint l'équipe de Stefan Everts dès le tour de la Tchécoslovaquie. Son meilleur résultat en moto a été un septième à Assen, aux Pays-Bas. Les résultats de Jasikonas étaient évidemment assez bons pour Everts, qui a signé le contrat à temps plein avec l'enfant en 2017. Nous avons récemment rencontré Arminas pour discuter de l'équitation pour Suzuki, travailler avec Stefan Everts, motocross en Lituanie, et où il s'attend à terminer .

Par Jim Kimball
Photos par l'usine Suzuki

Comment est née l'opportunité de rouler pour l'équipe Suzuki d'usine de Stefan Everts dans le championnat du monde 450?
En fait, c'était grâce à un énorme merci à mon manager, qui m'a présenté Stefan il y a quelque temps. Stefan m'a regardé sur la piste avant, et peut-être qu'il a vu quelque chose d'un peu spécial en moi. Ensuite, Ben [Townley] s'est blessé, j'étais donc le premier qu'il a contacté, et c'est comme ça que ça s'est passé. C'était vraiment une grosse surprise et c'était incroyable. Je ne pouvais toujours pas y croire jusqu'à la première fois que je montais sur le vélo!

Comment le vélo d'usine se compare-t-il à ce que vous couriez auparavant?
Ce fut une grande différence. L'usine est l'usine, vous savez? C'est un vélo solide et tellement plus léger que n'importe quel vélo que j'ai jamais couru. La suspension était particulièrement incroyable. C'était une grande différence à tous points de vue. Vous ne le ressentez pas tellement sur les pistes dures, mais plus sur les pistes de sable.

Comment avez-vous vécu la course de la série allemande de motocross?
L'année dernière, j'ai fait la Coupe d'Allemagne 250, puis j'ai fait le Championnat d'Allemagne 450 cette année. En route vers le Championnat d'Allemagne 450, nous allions sans aucune attente, mais je menais ensuite certaines des premières manches. J'ai terminé troisième au classement général à cause d'un accident et d'une blessure, mais dans l'ensemble, cela a été assez bon même avec une blessure. Finalement, je ne pouvais que terminer troisième, mais il aurait été possible de terminer premier sans les blessures que j'avais.

La série ADAC est une assez grande série, n'est-ce pas?
Je pense que c'est le championnat international le plus fort, en dehors de MXGP. Les championnats anglais, néerlandais et français ont également de solides championnats, mais je pense que le championnat allemand est l'un des plus forts. Bien sûr, c'est un niveau inférieur à celui de GP, mais c'est quand même plutôt bien d'y aller. C'est un bon prix, et toutes les pistes sont plutôt bonnes. Il y a aussi de très bons cavaliers locaux.

Le motocross est-il très populaire en Lituanie?
Non, ce n'est pas populaire, et le niveau de motocross est vraiment très bas. Faire grandir la course à la maison avec les jeunes pilotes n'est presque pas possible. Je vis déjà depuis trois ans en Belgique. Tout est trop difficile avec le manque de pistes et le manque d'intérêt pour le motocross. En famille, nous avons décidé de déménager en Belgique et d'y vivre. Nous y vivons maintenant, et en fait nous avons vraiment grandi pour y penser comme chez nous. C'est vraiment bien mieux pour la course que de vivre en Lituanie, et je suis heureux.

Normalement, un gars plus jeune comme vous va dans la classe 250 et court pendant quelques années, puis monte au 450. Vous êtes allé directement au 450. Est-ce à cause de votre taille?
Oui, je suis en fait un gars assez gros, et mon poids est assez lourd pour un 250. Nous avons juste décidé de commencer cette année sur un 450 et de le prendre comme une année d'apprentissage en s'adaptant à un vélo plus lourd et plus puissant. Conduire la 450 est bien, mais parfois j'ai plus de plaisir à piloter la 250. Pourtant, je sais qu'à l'avenir, je dois piloter la 450. En fait, au début de la saison, c'était un peu difficile parce que mon style de pilotage était utilisé sur une 250. J'étais en train de faire tourner le vélo, mais maintenant, à la fin de l'année, ça va un peu mieux.

Souvent, lorsqu'une équipe sélectionne un coureur remplaçant, elle choisit un coureur plus âgé et plus expérimenté. Ce n'était pas le cas avec Suzuki, car ils vous ont choisi. Pourquoi?
Il y avait des gens positifs et négatifs concernant Stefan qui m'engageait, mais je suppose qu'il m'a donné une chance, ce qui était vraiment bon pour moi! Peu d'équipes vous offrent cette opportunité, mais je pense qu'il pense à l'avenir. C'était une très bonne chose qu'il a faite pour moi, non seulement en prenant un autre gars déjà expérimenté, mais en prenant plutôt le plus jeune.

Stefan Everts semble très désireux de travailler avec vous.
Avoir un gars comme Stefan Everts à côté de vous est incroyable. Vous obtenez les meilleurs conseils et astuces, qu'ils soient liés à la conduite ou personnels. Nous aurons un hiver difficile d'entraînement et de tests à venir, mais je suis vraiment excité. Nous devons faire d'énormes progrès, car nous en avons besoin. Je suis encore en difficulté avec les pistes très chargées, mais je vais tout donner et je ferai tout ce qu'il dira.  Je suis encore jeune, il est donc plus facile de changer de comportement maintenant que de changer de moi plus âgé.

Vous avez couru plusieurs GP avant de faire le tour d'usine Suzuki. Comment se sont déroulés ces tours?
Je luttais avec mon manque d'expérience et j'étais toujours nerveux. Je devrais penser que je peux courir avec les cinq meilleurs gars, et pas seulement être heureux avec un top dix. Mais comme je l'ai dit, la course de la série MXGP avec l'usine Suzuki au cours des derniers mois a été une expérience d'apprentissage. C'était la première année dans les GP, et je ne l'avais jamais fait auparavant. Maintenant ça va mieux, mais j'ai encore besoin de temps.

Vous devez avoir impressionné Stefan, car il vous a signé pour la série MXGP 2017 complète.
Bien sûr, je suis très excité et heureux qu'il m'ait donné une chance. Je voulais prouver que je pouvais bien faire et maintenant j'ai une chance pour l'avenir. Je lui montrais des résultats décents, mais toujours pas à 100%, parce que j'étais encore nerveux et que je faisais des erreurs stupides. J'ai eu quelques top XNUMX en moto, donc c'était un bon exemple de ce que je pouvais faire.

Quels sont vos objectifs pour l'année prochaine?
Je vais dans le top 10. C'est mon objectif et je vais essayer de l'atteindre. Je dois aller de l'avant et je dois donc me battre pour cela.

[/page suivante]

[nextpage title = ”page 2 ″]

SNIPPETS INDUSTRIELS DE CONNAISSANCES

Kawasaki Motors USA a eu 50 ans.

Kawasaki Motors USA célèbre cette année son 50e anniversaire. Kawasaki a récemment déménagé des lots, et alors qu'à l'origine on pensait qu'ils se dirigeaient vers le Texas, l'équipe verte est à Foothill Ranch, en Californie. Alors que vous le saviez peut-être, mâchez ceci: Kawasaki Motors Corp., USA commercialise et distribue ses machines à travers un réseau d'environ 1100 détaillants indépendants. Ils emploient près de 3100 personnes aux États-Unis, avec environ 260 employés au siège de KMC en Californie. Félicitations à Kawasaki pour 50 ans de livraison de produits performants!

Kailub Russell a remporté les quatre derniers titres GNCC. Photo de Simon Cudby / KTM

Kailub Russell de FMF KTM Factory Racing a décroché son quatrième titre GNCC consécutif le week-end dernier dans l'Ohio. Russell a fait l'affaire en remportant sa neuvième course GNCC (sur 12), concluant le titre avec un tour à faire. Kailub avait ceci à dire sur son week-end, «Je n'ai pas repris le meilleur départ, mais j'ai fait quelques pas et j'ai pris la tête tôt. J'ai creusé une brèche et essayé de m'installer dans un rythme mais c'était vraiment glissant et j'étais un peu à la limite. J'ai essayé d'entrer et de le stabiliser, puis Thad m'a rattrapé, alors nous avons roulé ensemble à la fin, mais j'essayais de me concentrer sur la tâche à accomplir et de remporter la victoire. J'ai passé un bon moment aujourd'hui, je suis heureux d'obtenir la victoire et heureux de boucler le championnat une manche plus tôt. » Bravo, Kailub.

Colton Haaker (10 ans) repart avec une autre victoire dans la série Endurocross.

Colton Haaker a poursuivi ses victoires le week-end dernier lors de la cinquième manche de la série Endurocross à Denver. Le tout-terrain Rockstar Energy Husqvarna a battu Cody Webb de KTM. Les deux ont bouclé la troisième place tout en roulant à un rythme torride. Avec une course serrée vers le championnat, Haaker n'est que 12 sur Webb avec trois tours à faire. L'action reprend le 22 octobre à Everett, Washington. Max Gerston a terminé troisième sur une bêta, tandis que mon garçon, Kyle Redmond, a terminé cinquième.

Le programme Monster Energy Kawasaki 250 GP a été repensé pour 2017. Stephen Rubini (deuxième à droite) rejoindra Adam Sterry et Petar Petrov.

Monster Energy Kawasaki, qui est l'effort de 250 Grand Prix de Kawasaki, a annoncé son équipe 2017. Petar Petrov sera de retour pour sa dernière année avec le programme (l'an prochain, il ne pourra pas participer à la catégorie 250, grâce à la règle de l'âge de 23 ans de Youthstream). Le Britannique Adam Sterry et le Français Stephen Rubini rejoindront Petrov en 2017. Michael Maschio et Fred Lavergne rejoignent le staff.

Ryan Dungey (5) et James Stewart (7) y reviendront, mais cette fois, ils courront sous les lumières du Red Bull Straight Rhythm.

Le Red Bull Straight Rhythm revient au Pomona Fairplex sous le soleil de SoCal pour une troisième année consécutive, mais cette fois-ci, la course se déroulera sous les lumières. Attendez-vous à une piste «déroulée» de 1/2 mile avec des courses en tête-à-tête. Il sera intéressant de voir qui fera la queue pour l'événement unique le 22 octobre (une semaine après la Monster Energy Cup). Peut-on s'attendre à Ryan Dungey, Ken Roczen et James Stewart? Le temps nous le dira. Cliquez sur ici acheter des billets. 

QUATRIÈME COURSE ANNUELLE À DEUX TEMPS OTHG «COUREZ CE QUE YA BRUNG»

Qui ne se souvient pas de ces superbes graphismes Woody Woodpecker Honda d'il y a des années?

Par David Weeks

Pour 2016, la 14e manche du calendrier des courses de la Californie du Nord et du Nevada Over The Hill Gang (OTHG) comprenait la quatrième course d'exposition spéciale «Run What Ya Brung», qui s'est tenue au REP's Riverfront Motocross Park à Marysville, en Californie. Au cours des trois dernières années, la section Sierra du célèbre club Over the Hill Gang a inclus cet événement spécial dans notre calendrier traditionnel des jours de course. Le format à deux motos se composait de débutants sur des classes allant jusqu'à la maîtrise, pilotant des moteurs à deux temps allant de 125 cm500 aux machines de 40 cmXNUMX. L'événement de cette année n'a pas déçu, car il y avait XNUMX participants de deux temps actuels et vintage.

Souhaitez-vous courir ce Maico? La technologie des motos a radicalement changé au cours des 40 dernières années.

Comme les trois années précédentes, l'événement attire une incroyable variété de vélos, y compris des Maicos, Bultacos, Suzukis, Kawasakis et Hondas vintage qui se sont déroulés aux côtés de YZ, KX, KTM, CR et même un TM plus modernes! La variété de vélos signifiait également une grande plage de temps au tour. Tous les membres du club sont restés fidèles à l'esprit de l'événement, les coureurs avant travaillant respectueusement à travers les circuits.

AMA Pro Zeb Armstrong et sa famille exploitent le Riverfront Motocross Park, qui offrait un lieu fantastique et maintenait les conditions de piste à un niveau premium comme toujours. Les Armstrong ont également publié l'événement avec une diffusion en direct, qui a attiré 9800 téléspectateurs.

Ahh..les jours Suzuki «Full Floater». Fourches à droite, soufflets de fourche, freins à tambour, les débuts du refroidissement par eau…

L'événement comprenait également une tombola incroyable et un prix «Best in Show» jugé par le Sierra Chapter Board. Rod Wheeler a remporté le Best in Class avec son Maico MC1974 de 440 et a reçu un certificat-cadeau de 100 $ de Roseville Yamaha / Kawasaki. La tombola a été fournie avec des articles donnés par Motocross Action, Dirt Bike Magazine, Works Connection, MotoSeat, No-Toil, Leatt et Fly Racing.

La journée s'est terminée comme elle avait commencé, les coureurs échangeant des histoires. Certains parlaient de faire du vélo de leur jeunesse, tandis que d'autres jaillissaient de faire du vélo qu'ils avaient toujours aimé mais raté l'occasion de rouler… jusqu'à la course «Run What Ya Brung».

Ce vélo est plus mon style. Modèle ultérieur Kawasaki KX125, complet avec des graphismes Kawasaki d'usine et le célèbre # 7.

La section Sierra de l'OTHG tient à remercier nos incroyables sponsors: Motocross Action, Dirt Bike Magazine, Works Connection, No-Toil, MotoSeat, Leatt, Fly Racing, Workman Construction, Roseville Yamaha / Kawasaki, la famille Armstrong et Wiley Printing. Pour 2017, les idées sur la façon de tirer parti du succès de l'événement coulent déjà. Quelqu'un sait où nous pouvons trouver une porte de départ pour 50 coureurs?

GAGNEZ UN VOYAGE À LA PREMIÈRE «UNCHAINED» À VEGAS

Gagnez une expérience VIP sur le tapis rouge pour 2 à la première du film «UNCHAINED» au Caesars de Vegas le 10/14, séjour à l'hôtel, billets pour la Monster Cup et un nouveau VTT, entre autres prix! Aller à http://www.unchainedfmx.com entrer!

VIDÉO MXA: KTM 2017SXF 350

ET APRÈS: SMX CUP

J'essaie de me tenir au courant des derniers événements en motocross. Après tout, c'est en quelque sorte mon travail. Cela dit, je ne peux pas me tourner la tête autour de la Monster Energy Riders Cup de ce week-end. Voici ce que j'ai décrypté jusqu'à présent (en partie grâce à plusieurs recherches sur Google).

1. C'est une idée originale de Giuseppe Luongo.

2. L'événement aura lieu à la Veltins Arena. Où est-ce exactement? Une recherche Google a révélé qu'il s'agit d'un stade de football (soccer) à Gelsenkirchen, en Allemagne. Le stade, qui dispose d'un toit entièrement rétractable, est proche de Düsseldorf, avec Cologne au sud. Il est essentiellement situé sur la parcelle ouest de l'Allemagne, relativement proche de la Belgique et des Pays-Bas.

3. La piste sera censée être un tracé Supercross, bien que cela reste à voir. Romain Febvre m'a dit qu'il ne savait pas trop à quoi s'attendre.

4. Présenté comme une tasse de fabricant, sept fabricants se disputeront le prestige d'avoir l'équipe de quatre hommes la plus solide. C'est évidemment un gros problème pour les marques, étant donné que Ryan Dungey, Jeffrey Herlings, Marvin Musquin, Romain Febvre, Justin Barcia, Zach Osborne, Tim Gajser, Gautier Paulin et d'autres stars seront en compétition. Le gagnant gagnera 50,000 XNUMX euros.

5. Un vainqueur individuel sera également couronné après trois plats principaux. Le coureur avec le score le plus bas empochera 50,000 250 euros. Notez que 450 et 10,000 coureurs courront ensemble. Youthstream a alloué 250 XNUMX euros au premier XNUMX classeurs.

6. De plus, il y aura une Coupe YZ125 spécialement pour les pilotes Yamaha invités, et une deuxième classe 125cc.

7. Les téléspectateurs américains et canadiens pourront regarder la SMX Riders 'Cup sur CBS Sports Network le lendemain de la course, le 9 octobre, à 1 h 00 HNE.

8. Avec Dungey, Musquin et Herlings pour KTM, il est assez sûr que KTM va remporter les honneurs. J'irai avec Honda en deuxième (Paulin, Gajser et Bobryshev) et Yamaha en troisième (Barcia, Febvre, Benoit Paturel et Brent Van doninck).

DIAGRAMME D'ÉVÉNEMENT

APERÇU DE LA PISTE

[/page suivante]

Jim KimballJEAN BASHERRAPPORT DE MI-SEMAINEpro taperromain fevrecoupe des coureurs smxSTEFAN EVERTSprojecteur à deux tempswhipitmercredi