RAPPORT DE REM GLEN HELEN MOTOCROSS: LA? MENTALITÉ MOTO DU SUD DE LA CALIFORNIE? SEULEMENT SENS DANS SOCAL



John Minert de MXA a l'air de traverser un champ de céréales ... seulement c'est vraiment de la terre brune. John a terminé troisième des 450 intermédiaires.

Les coureurs de motocross SoCal ne sont comme personne d'autre; ils adorent le motocross, mais pas s'il pleut ou ressemble à de la pluie. Ce week-end, il a plu. D'accord, ce n'est pas vrai. Il a bruiné. Cela ne semble pas trop mal, mais il a bruiné pour toutes les séances d'entraînement du motocross du matin. C'était boueux. D'accord, il était plus visqueux que boueux. C'était froid. D'accord, il faisait froid si vous êtes californien? Mais si vous venez d'ailleurs, il faisait environ 60 degrés.


Billy Musgrave de MXA a remporté la catégorie 250 Pro et a terminé deuxième au classement général des 250 et 450 Pros.

La mentalité californienne dit…"Ne cours pas sous la pluie." Et la plupart des Californiens suivent ça jusqu'à un tee-shirt. S'ils se lèvent le matin de la course et qu'il pleut, ils retournent se coucher.


Mike Sleeter poursuit le pilote britannique Glenn Fletcher au début de la première manche.

Malheureusement, cette semaine, le temps a trompé la plupart des Californiens en les simulant. Il ne pleuvait pas quand ils sont sortis du lit. Il ne pleuvait pas quand ils ont conduit jusqu'à Glen Helen. Il ne pleuvait pas quand ils ont débarqué et se sont habillés. Ensuite, il a commencé à pleuvoir. Vous auriez pensé que la guerre nucléaire avait été déclarée. Certains coureurs, dont 450 Pros, ont fait le plein et sont sortis de la piste, certains ont plané autour du stand d'inscription pour décider de rester ou de partir. Finalement, REM a annoncé qu'il y avait une date limite pour changer votre inscription à la course afin de faire en sorte que les vol stationnaires se décident.

Ensuite, les entraînements étaient terminés… la pluie s'est arrêtée et le hardcore a été laissé à la course… sur une piste qui sèche rapidement.

DE COURS, UN EURO A REMPORTÉ LA CLASSE 450 PRO

Glenn Fletcher ne pensait pas que ce que les Californiens pensaient être de la boue était en fait de la boue… ça aurait été une journée sèche en Angleterre.

Après l'arrêt de la pluie, quelqu'un a dû être sacrifié aux dieux de la pluie - en étant en moto un. Cet honneur revient aux 250/450 Pros et 250/450 Intermediates.

Avantages: Lorsque la porte est tombée, le pilote britannique Glenn Fletcher était dans son propre élément. La boue ne l'a pas déphasé alors qu'il a pris une avance rapide sur le terrain. Mike Sleeter a poursuivi, mais n'a pas pu faire de progrès contre le Britannique. Enfin, Sleeter s'est écrasé et s'est retiré de la moto et de la journée. Fletcher gagnerait les deux motos de la classe 450 Pro, tandis que le KTM 250SX monté sur deux temps Billy Musgrave a remporté les deux motos de la classe 250 Pro.


Doyen Spangler.

Intermédiaires: Dean Spangler est allé 1-1 devant les 2-2 d'Austin Scroggins dans les 250 intermédiaires. RJ Wageman a balayé la classe 450 intermédiaire devant Sam Chapman (4-2) et John Minert (3-3).

LE SYNDROME ONE-ONE

Willy Musgrave est passé du vélo de projet MXA KTM 300XC au vélo de projet MXZ YZ250 pour la journée ... il ne peut pas le garder car il est attribué à un pilote de test différent chaque semaine jusqu'à ce que le test soit terminé.

Les coureurs qui aimaient la boue ou ne l'aimaient pas, mais savaient comment la gérer, avaient tous 1-1 jours. Cela comprenait 85 débutant Alex Ruesga, 85 novice James Buddy, 85 expert Brandon Sussman, 150 vainqueur avancé Braden O'Neal, 250 débutant Conner Gustus, 450 débutant Blake Fulton, vétérinaire débutant Brian Smith, plus de 40 ans novice Jonny Benskin, plus de 40 ans Intermédiaire Bryan Friday, Open Intermédiaire RJ Wageman, Over-50 Novice Russell Brown, Over-50 Intermédiaire Mike Monaghan, Over-50 Expert Jon Ortner, Over-60 Expert Ray Pisarski, 450 Novice Dirk Davidow, Over-40 Pro Willy Musgrave et 125 Gagnant adulte «A» Ernie Becker.

LES COURSES DU JOUR

Au moment où les deuxièmes motos se sont déplacées, la piste était sèche et les batailles sérieuses ont commencé. Comme toujours, les experts de plus de 50 ans et les intermédiaires de plus de 50 ans soudainement rajeunis étaient les points chauds (et les plus grandes classes de la journée).


Troy Lee a décidé que le Supercross de San Diego pourrait attendre d'avoir ses deux motos au REM.

Plus de 50 experts: Jon Ortner a une séquence de victoires à REM et Troy Lee voulait mettre un terme à cela. Troy devait être au stade de San Diego avec son équipe Lucas Oil Honda Supercross de Cole Seely et Travis Baker, mais à la place, il a décidé de courir à Glen Helen puis de se rendre à San Diego. Dans les deux motos Expert de plus de 50 ans, Ortner et Lee ont couru du nez à la queue. Troy pourrait combler l'écart, mais il n'a pas pu conclure l'accord. Peut-être que si Troy avait réussi le trou, la situation aurait été inversée.


Randall Fout (46) tire une perle sur Dave Eropkin (811) et Greg Nelson. Il finirait par les avoir.

En fin de compte, Ortner est allé 1-1 et Troy est allé 2-2. Randel Fout est passé à un RM250 à deux temps et bien qu'il doutait de courir pendant la bruine matinale - parce qu'il soignait une blessure au genou - il a terminé troisième au classement général avec un 5-2. Dave Eropkin a terminé quatrième et Greg Nelson cinquième.


Mike Monaghan a utilisé une KTM 150SX deux temps pour remporter la catégorie intermédiaire de plus de 50 ans. La boue l'a aidé contre les 450 coups de ses concurrents en moto un, mais quand elle s'est desséchée, il les a quand même écrasés en moto deux.

Plus de 50 intermédiaires: L'exode des plus de 50 experts s'est poursuivi cette semaine. Il y a un mois, un expert de plus de 50 ans était fatigué de se faire battre et est passé aux intermédiaires de plus de 50 ans. Une semaine plus tard, il a attiré deux autres anciens experts (car ils étaient également à l'arrière du pack Expert). Puis, la semaine dernière, un total de quatre anciens experts ont rempli la ligne de départ. Cette semaine, il y avait six immigrants récents (et quelques-uns de l'année dernière qui sont entrés tranquillement il y a quelques mois).

Mike Monaghan est tombé et a remporté les deux motos, mais ce n'était pas aussi facile qu'il y paraît. Monaghan, sur une KTM 150SX à deux temps, a eu des duels tout au long de la course avec George Kohler et Randy Skinner (également experts il y a quelques semaines). Monaghan n'a pas gagné sur la vitesse, mais sur la persévérance - il a inquiété Kohler et Skinner à mort. En fait, Monaghan était deuxième dans la deuxième manche avec deux tours à faire. Il poursuivait l'ancien Saddleback Pro Bob Marino, qui avait une avance de quatre secondes, lorsque Marino a implosé et ralenti suffisamment pour être rattrapé et dépassé par Monaghan et Kohler. Il est difficile de dire où le premier véritable L'intermédiaire de plus de 50 ans était dû au fait qu'entre les experts en liste déroulante et les anciens pros cachés dans les intermédiaires, presque tout le monde dans la classe était dans une certaine forme de transition. Mais, si vous regardez les résultats d'il y a deux mois, le premier intermédiaire de cette époque était maintenant à la dixième place.

D'un point de vue pratique, la classe intermédiaire Over-50 est mieux lotie avec les coureurs qui ont renfloué des experts Over-50 - ils ne faisaient pas une brèche dans la classe rapide et bien qu'ils déplacent certains des Over- 50 Intermédiaires, ils ont rapproché les courses au front… et aucun des immigrants n'a dominé.


Braden O'Neal a remporté la classe 150 Advanced contre Max Lee.

LES BONS ET MAUVAIS JOURS

Gunnar Johnston a terminé deuxième dans la première manche de la catégorie 250 novices, mais a eu des problèmes dans la deuxième manche qui l'ont propulsé en 11e position. Son 2-11 le plaça cinquième.

Bob Marino était loin au 14e rang lors de la première manche des Over-50 Intermediates, mais il a réussi un coup de trou et s'est enfui avec tout sauf le dernier tour de la deuxième manche. Ses 14-3 lui ont valu le 8e rang au classement général.

Roy Krull a eu du mal à terminer 8e lors de la première moto boueuse des Over-50 Novices, mais quand il s'est asséché pour la deuxième moto, il est revenu avec un troisième. Son 8-3 le place au quatrième rang. Pendant ce temps, Kent Reed a terminé deuxième de la première manche, mais a eu des problèmes d'ornières lors de la deuxième manche pour revenir à la 9e place. 2-9 lui a valu une égalité à trois pour la quatrième place avec Roy Krull (8-3) et Jeffrey Arzouman (4-7). Reed a obtenu l'extrémité courte du bâton et a été classé sixième au classement général.


Max Lee.

Les 250 novices étaient les plus incohérents. Bien que Teren Salinas ait gagné avec un 1-2, la classe était jonchée de scores de baseball; Gunnar Johnston (2-11), Ryan Nitzen (10-5) et Tyler Nichols (6-12) étaient les meilleurs exemples de bonnes et de mauvaises motos.

REM remonte le samedi 18 février prochain. Les entraînements commencent à 9 h. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.remsatmx.com


Bien que le Supercross d'Anaheim ait toujours été un événement de sensibilisation au cancer du sein, cette année, les promoteurs ne l'ont pas fait. Cela n'a pas empêché DR.D et Troy Lee de déployer les produits roses pour soutenir une bonne cause. Ce silencieux rose a orné le RM-Z450 de Mark Hall.

Photos par Ernie Becker et Dan Alamangos

dirt bikeGlen HelenGlen Helen RacewayhondaHusqvarnaKAWASAKIktmmotocrossaction motocrossMXArem motocrosstroy leedessins de troy leeyamaha