REM GLEN HELEN RACE REPORT: UN MOTOCROSS REM COMME AUCUN AUTRE

Le rendez-vous des coureurs du REM. Photo : Jon Ortner

PHOTOS DE DEBBI TAMIETTI, DAN ALAMANGOS & JON ORTNER

Ce n'est un secret pour personne que REM Motocross est à Glen Helen depuis plus de deux décennies, lorsque Frank Thomason l'a déplacé de Carlsbad Raceway au tracé abandonné d'Arroyo Cycle Park juste au-dessus de la piste nationale de Glen Helen en 1989. Mais après 35 ans de promotion des courses REM , Frank et Myra Thomason veulent récupérer leurs week-ends. Ainsi, samedi dernier, le REM a accueilli sa dernière course REM et une foule nombreuse d'amis, d'anciens coureurs et de commanditaires sont venus leur souhaiter une nouvelle vie heureuse. Ce ne sera pas la fin des courses du samedi à Glen Helen car Glen Helen deviendra le nouveau gardien des coureurs REM et ils promettent de mettre à niveau le système de sonorisation de la tour REM, de réduire les frais d'inscription et d'organiser les séries de courses printemps, été, automne et hiver. (de quatre ou cinq courses chacune) et conserver les points pour chaque série trimestrielle et faire le total des points pour le coureur numéro un REM annuel. Les mêmes personnes qui travaillaient pour Frank et Myra resteront pour s'occuper des coureurs. Cela devrait être une transition en douceur une fois que tout est réglé.

Thomas Dunn (172) est allé 1-1 pour remporter le 450 Pro cash. Photo : Jon Ortner

De plus, Glen Helen promet de maintenir l'esprit de REM vivant car ils comprennent qu'il n'y aurait plus de pistes de motocross pures à SoCal si REM disparaissait. La première course Saturday At The Glen aura lieu le 2 avril 2022. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.glenhelen.com. Ce qui suit est un reportage photo de la dernière course de Frank et Myra, avec autant de photos que Debbi Tamietti, Jon Ortner et Dan Alamangos pourraient prendre en une seule journée de course.

Le nouveau premier virage relevé a été retravaillé à chaque course pour les trois dernières et ça s'améliore. Ici, Robert Reisinger (96) grince un trou sur Ron Shuler (33). Photo : Debbi Tamietti

Tyler Nichols a été le pilote choisi cette semaine pour recevoir une photo encadrée de Rich Stuelke de MotoPhotoLLC. Photo : Debbi Tamietti


Talon Hawkins (71) glisse sous Casey Casper (493) et Dustin Pulliam (V817). 
Photo : Debbi Tamietti

Preston Tilford (66 ans) se remet lentement en forme et volait dans la classe 450 Pro. Photo : Jon Ortner

Connor Styers (62 ans) a facilement remporté les 250 intermédiaires, mais s'est amusé en sautant le saut de la tour. Photo : Debbi Tamietti

Tyler Belknap (40 ans) est allé 2-2 dans la catégorie 250 Pro. Photo : Dan Alamangos

Talon Hawkins a perdu son frein arrière en descendant le mont Whitney rapide et escarpé. Il n'a pas pu tourner le virage à la deuxième moitié de la descente, que le coureur à sa gauche a tourné, alors il a heurté la berme au bas de la colline de front sur cette photo. Photo : Jon Ortner

La berme l'a envoyé dans les airs, ce qui lui a étonnamment permis de franchir la majeure partie de la pente escarpée en dessous de lui et d'atterrir sur une section de piste inutilisée qui descendait également la colline. Il a rejoint la course en descendant la ligne droite inutilisée et en rentrant au virage suivant. Il a eu beaucoup de chance. Photo : Jon Ortner

Ce sont les dirigeants du casque 6D qui travaillent dur. Bob Weber (à gauche) et Robert Reisinger (à droite) connaissent leur truc de moto. Photo : Debbi Tamietti

Pete Murray (36 ans) adore courir dans les catégories Elite des plus de 50 ans et Experts des plus de 60 ans. Photo : Debbi Tamietti

L'ancien hotshoe 1970 des années 125 Dave Eropkin (811) est allé 5-6 dans les experts de plus de 60 ans. Derrière lui se trouve Hootie Davis (8), perdu depuis longtemps, qui s'est présenté pour la première fois depuis longtemps. Reviens Hootie. Photo : Debbi Tamietti

Le Sud-Africain Alan Jullien (70) mène Pete Murray (36) et David Cincotta (861) à travers une berme limoneuse. Malheureusement, ce fut le point culminant de la journée d'Alan. Photo : Debbi Tamietti

Plus tard dans la première manche, Alan Jullien a heurté un rocher submergé caché dans la terre discée et a été jeté par-dessus les barres, où il a mis ses mains hors de sa chute. Ils ont amorti sa chute en lui cassant le poignet gauche et le pouce droit. L'un a besoin d'être opéré et l'autre pas.

Doug Frankos (710) a obtenu une fiche de 7-7 dans la catégorie Expert des plus de 60 ans. Il est poursuivi par Dave Eropkin (811), qui est allé 5-6. Photo : Debbi Tamietti

Jon Ortner (10) est allé 2-2 dans les experts des plus de 60 ans derrière Pete Murray, mais devant Ed Guajado, Val Tamietti, Dave Eropkin, Fred Nichols, Luc De Ley, Ron Lawson et Robert Reisinger (que Jon peut ou non ont renversé dans la deuxième manche). Photo : Debbi Tamietti

Dave Eropkin (811) et Val Tamietti (31) étaient de grandes stars du motocross SoCal il y a quelques décennies, mais personne ne leur a jamais dit qu'il était temps d'arrêter. Leurs meilleurs jours sont depuis qu'ils ont eu 50 ans. Ils ont plus de 60 ans maintenant.   Photo : Debbi Tamietti

Lars Larsson (13 ans) et Jody Weisel (192 ans) courent depuis les années 1960. Lars a pensé à prendre sa retraite lorsqu'il a eu 80 ans, mais il dit que Jody ne l'a pas laissé faire. Ils portent tous les deux encore des bottes en cuir Alpinestars Super Victory. Photo : Debbi Tamietti

L'Australien Dan Alamangos (52) est passé de l'édition d'usine 2022-1 / 2 KTM 250SXF qu'il a courue la semaine dernière à une édition Husqvarna FC2022-1 / 2 Rockstar cette semaine (et tout comme la semaine dernière, il a eu un 250e dans le premier Over -3 Expert moto et perdu une lentille de contact dans la deuxième moto). Photo : Jon Ortner

Le coureur de Speedway Randy Skinner (66 ans) est l'un des quatre pilotes d'essai MXA qui ont testé et piloté l'édition spéciale 2022 Kawasaki KX450SR. Photo : Debbi Tamietti

Pasha Afshar a arrondi 15,000 125 $ en bourse pour les classes ouvertes Pasha 16 au Championnat du monde à deux temps le 125 avril. Il y a trois courses 125 Pro, une pour tout 30 Pro, une pour les plus de 125 50 Pros et une pour Plus de 125 150 avantages. Ici, Pasha peaufine le jet de sa KTM XNUMXSX à deux temps Photo : Debbi Tamietti

Bob Pocius (153) déplace un peu de saleté alors qu'il retourne vers Budd Creek. Photo : Debbi Tamietti

Afin de revenir à ses racines, REM n'a pas obligé les coureurs à utiliser des transpondeurs lors de cette course spéciale, mais d'une manière ou d'une autre, Steve Watson (75) et Frank Emerson (75) ont trouvé un moyen de bousiller le score de toute façon. Photo : Debbi Tamietti

Josh Fout a couru la Yamaha YZ450FX de MXA lors de la course WORCS de Lake Havasu samedi et dimanche derniers, puis a retiré le pneu scoop Dunlop MX12 et l'a couru à REM pour la victoire du Vet Intermediate. Il y avait encore des mousses dans les pneus. Photo : Jon Ortner

Kris Petrat est allé 1-1 dans la catégorie 450 Novice sur un GasGas MX450F. Le 1-1 de Petrat a battu le 3-2 de Lamont Dusseaus, le 2-3 de Gary Taylor et le 4-4 de Jared Hannebrink. Jared est le fils de feu Dan Hannebrink, qui était un inventeur prolifique, un sportif et qui courait au REM au bon vieux temps avec Jared. Photo : Dan Alamangos

Le promoteur de la course REM, Frank Thomason, interviewe le coureur de motocross koweïtien Omar Almedlej. Omar est béret vert dans l'armée américaine. Il a profité de ses vacances pour venir courir à Glen Helen. Il dit que REM est très célèbre au Koweït. Photo : Dan Alamangos

Ryan Donley (327) a emmené son GasGas MC 250F à un balayage 1-1 de la classe 250 Novice. Photo : Debbi Tamietti

Gabriella Sanchez (78 ans) fait des courses tout-terrain, mais ne fait que occasionnellement du motocross. Photo : Debbi Tamietti


Le concepteur de leviers ARC Bob Barnett (215) n'a pas couru depuis longtemps, mais il a remporté la catégorie Over-65 Novice avec un 1-1.
Photo : Dan Alamangos

L'Irlandais Jens Kopke est venu aux États-Unis pour faire la démonstration de son enregistreur de données électronique MotoKlik qui fait des choses qu'aucun autre outil de connectivité monté sur le guidon ne peut faire. Pendant qu'il était à SoCal, il est venu au REM pour voir de quoi il s'agissait. Il a tourné une vidéo et fait une interview avec Frank Thomason pour montrer ce que c'est quand il rentre chez lui. Photo : Dan Alamangos

Bob Morales (278) de l'ASV a utilisé un 3-2 pour obtenir la deuxième place au classement général dans la catégorie Novice des plus de 50 ans. Photo : Debbi Tamietti

Frank Thomason (à l'extrême droite) a donné à tous les anciens pilotes numéro un du REM, ceux qui courent encore de toute façon, des plaques spéciales et les a fait poser pour une photo de groupe. Il y avait huit anciens champions qui participaient à la course de cette semaine. Ce sont (de gauche à droite) Dave Eropkin (2019), Jody Weisel (1998), Val Tamietti (2017-2018), Curtis Jablonski (1989), Robert Reisinger (2021), Marc Crosby (2005), Randy Skinner (2001 & 2012) et Jon Ortner (2013-2o14-2015). Photo : Debbi Tamietti

Voici à quoi ressemblaient les plaques du championnat. Les noms en noir ont remporté leurs titres à Carlsbad Raceway et ceux en bleu provenaient de Glen Helen. Photo : Dan Alamangos

Curtis Jablonski (30 ans) a été le tout premier pilote REM numéro un en 1989. C'était il y a quelques années 33.  Photo : Debbi Tamietti

Mike Hillion (413) a découvert qu'il avait une crevaison lorsqu'il est arrivé sur la ligne pour la deuxième manche de la catégorie Over-60 Novice. Il a gonflé le pneu, mais il n'est pas resté longtemps. Photo : Debbi Tamietti

Scott Williams est sorti de sa cachette pour participer à la course spéciale REM de cette semaine. Scott est allé 8-5 dans la classe novice des plus de 50 ans. Photo : Debbi Tamietti

À la fin de la journée, le promoteur de la course REM à la retraite, Frank Thomason, est sorti et a fait quelques tours sur l'édition d'usine 2022-1 / 2 250SXF de MXA. Frank est devenu promoteur pour maintenir en vie la piste locale sur laquelle il a couru il y a 35 ans, mais il a vite découvert que les promoteurs de courses ne peuvent pas participer à leurs propres courses. Ils sont trop occupés. Photo : Debbi Tamietti

REM courra à nouveau les 2 avril, 30 avril, 7 mai et 14 mai. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.glenhelen.com.

 

Debbi TamiettiFrançois ThomasGlen Helen RacewayJon OrtnermotocrossMXArem motocross