RAPPORT DE COURSE REM MOTOCROSS: LE VIEUX GANG EST DE NOUVEAU ENSEMBLE… BANGIN 'BARS

Avec 30 coureurs de plus de 60 ans au REM ce week-end, la course était chaude et lourde. Ici, l'éventuel vainqueur Over-60 Expert Robert Reisinger (96) mène Dave Eropkin (extrême gauche), Will Harper (7), Steve Williams (815) et Val Tamietti (31) sur la première montée. Photo : Debbi Tamietti

PHOTOS DE DAN ALAMANGOS, DEBBI TAMIETTI & JON ORTNER

Mitchell Falk a emmené sa Yamaha YZ250F à une première victoire de moto dans la catégorie 450 Pro, mais a finalement divisé les scores de 1-2 et 2-1 avec Colton Aeck monté sur 450. Photo : Debbi Tamietti

Lorsque la Californie a fermé ses portes, personne ne s'attendait à ce que cela dure aussi longtemps, ou que le gouverneur menace de la fermer à nouveau. Lorsque les pistes de course ont dû verrouiller leurs portes, avec l'aide du Benedict Arnold des promoteurs de motocross qui se sont lancés sur une piste où des gens roulaient, on a supposé que les courses aux niveaux mondial, national et local reprendraient dans un mois de alors. Cela fait quatre mois que les courses hebdomadaires de motocross du REM ont été arrêtées début mars - enfin ce samedi 25 juillet, elles ont repris.

Le Britannique Kurt Nicoll (2) adore la course et il la prend au sérieux. Pas de poulet de printemps, le champion du monde vétérinaire des plus de 2019 ans 50 peut toujours courir avec les pros. Photo : Debbi Tamietti

Avec les nouvelles règles de distance sociale, d'inscription et de procédure de course, personne ne savait qui se présenterait, mais tous les habitués inconditionnels se sont creusés des bunkers dans lesquels ils s'étaient cachés pour recommencer à courir. C'était, pour les habitants, une journée glorieuse. Tout le monde était content d'être de nouveau en selle. Ils ont pu voir leurs vieux amis et aller ensemble sur la ligne de départ pour faire ce qu'ils aiment.

Le motocross a l'air si facile derrière les clôtures, mais de près, c'est un champ de bataille. Le gagnant du 450 Pro, Colton Aeck, a quelque chose qui l'attend - de la terre, des rochers et des débris volants qu'il frappera à toute vitesse… ou est-ce l'inverse. Photo : Jon Ortner

Et la rouille du ring était évidente, mais la plupart des coureurs du REM avaient roulé sur des pistes d'entraînement locales ou avaient profité des jours d'essais de Glen Helen les mardi, jeudi, samedi et dimanche pendant la dernière partie de l'arrêt. Il était évident qui avait pris quelques kilos assis sur le canapé et qui avait perfectionné ses compétences en brisant les mauvaises habitudes acquises au fil des années de course.

Maximus Vohland est techniquement un intermédiaire, mais il a une vitesse pro et était dans le mélange avec les grands garçons et les grosses motos sur sa KTM 125X deux temps. Photo : Dan Alamangos

REM continue d'être le lieu de course pour les coureurs plus âgés. Les portes de départ étaient remplies de coureurs de plus de 50, 60 et même 70 ans. Il y avait 30 coureurs de plus de 60 ans sur les lignes de départ. Les deux plus grandes classes simples étaient les experts de plus de 50 ans et les experts de plus de 60 ans - et à la lumière de la vitesse accrue de chacune des classes les plus anciennes, REM a ajouté des classes novices aux rangs des plus de 60 ans (ils n'avaient jamais eu besoin de classes novices dans le passé. car tout coureur de plus de 60 ans roulait depuis les années 1970 et ne rentrerait pas dans le classement Novice). Mais avec l'afflux de coureurs qui se lancent dans le sport plus tard dans la vie, REM a décidé de leur donner une chance de rivaliser avec des coureurs du même niveau de compétence.

Ces photos donnent à Glen Helen l'apparence d'un pays des merveilles boisé, mais il est vraiment vallonné, carré, cahoteux et chaud. Mais c'est merveilleux quand on le maîtrise enfin. Photo : Debbi Tamietti

Glen Helen était bondé aux branchies ce samedi avec REM sur la piste à flanc de colline, l'Over-the-Hill-Gang ayant un national de deux jours sur la piste avant et une course du championnat Lucas Oil Off-Road Truck sur la piste de camions. Il y avait tellement de camions, de poussettes et de mini-karts qu'ils occupaient les 2/3 des stands et des emplacements de camping à Glen Helen. Les motards ont dû se faufiler dans les endroits restants comme des sardines.

Le pilote d'essai MXA Josh Fout jouera un grand rôle dans le moment le plus dramatique de la journée. Remarquez la pente très raide derrière la Kawasaki KX2021 450 de Josh et MXA. Sur la photo suivante, cette colline jouera un rôle de premier plan. Photo : Debbi Tamietti

À l'approche de la nouvelle saison cycliste 2021, MXA a amené tous ses pilotes d'essai d'endurance à la course, nos vélos d'essai 2021 étant mis à l'épreuve dans pratiquement tous les niveaux de compétence. Et, comme vous le verrez sur la photo ci-dessous, en cours de test pour leur capacité à prendre une raclée (avec le pilote d'essai). Les deux ont survécu quoique un peu pire pour l'usure.

Regardez les photos de toute l'action et rejoignez-nous samedi prochain - ce seront peut-être vos photos qui seront lorgnées à Tokyo, Stockholm, Berlin et Swinney Switch, Texas. On se voit là-bas!

C'est Josh Fout étendu sur la descente. Il a perdu la partie avant dans le virage serré en épingle à cheveux ornée en haut de la colline et a roulé à mi-chemin de la pente, avec la toute nouvelle Kawasaki KX450 faisant les mêmes roues de chariot derrière lui. Finalement, ils se sont réunis. Robert Pocius a attrapé un drapeau et s'est enfui pour protéger Josh, tandis que Darwyn Yager a jeté son vélo au bas de la colline et est monté pour aider Josh. Photo : Jon Ortner

Darwyn Yager (259) et Josh Fout s'étaient battus dans la première manche, mais quand Josh s'est écrasé, Darwyn a oublié la course et est allé aider son concurrent. Heureusement, Josh Fout est parti. Photo : Jon Ortner

Cette vieille bande à moi. La dernière course de motocross du REM remonte au 7 mars, puis le Covid-19 a frappé. Bien qu'ils aient roulé tout le temps, ils n'ont pas couru - maintenant que REM est de retour, ils sont tous ensemble à nouveau. (De gauche à droite) Mike Monaghan, Will Harper, Randy Skinner, Jody Weisel, Randel Fout, Mark Hall, Ernie Becker, Val Tamietti, Lars Larsson, Luc DeLey, Dan Alamangos, Marc Crosby et Josh Fout. Photo : Debbi Tamietti

Mark Hall (56) travaille pour Western Power Sports, mais est descendu de Boise, dans l'Idaho, pour courir au retour du REM à Glen Helen sur la Yamaha YZ2021F 450 de MXA. Il a même eu une photo de trous. Photo : Debbi Tamietti

Le Hollandais Ralf Schmidt (73 ans) a remporté la classe Expert des plus de 40 ans sur une TM. Après tout, Ralf est à la fois l'importateur néerlandais et américain de TM. Ralf ferait mieux de se précipiter vers la ligne d'arrivée, car la prochaine manche est déjà passée à la porte de départ en arrière-plan. Photo : Dan Alamangos

L'ancienne star du désert Bob Rutten vit à New Harmony, dans l'Utah, et a fait le long trajet en voiture vers SoCal pour tout l'argent et la renommée qui accompagnent la victoire dans la classe Expert des plus de 65 ans. Photo : Debbi Tamietti

Lars Larsson (192) est un pilote d'essai MXA depuis les années 1970, mais passe normalement ses hivers à SoCal et ses étés chez lui en Suède, mais lorsque la Suède a fermé ses frontières pendant la pandémie, l'épouse de Lars, qui est citoyenne américaine, n'a pas été autorisé à entrer en Suède. Ainsi, Lars est aux États-Unis depuis qu'il a pris l'avion pour la première fois pour le Championnat du monde vétérinaire en octobre 2019. Photo : Debbi Tamietti

Mark Hall n'a pas couru depuis juillet dernier, en partie à cause du travail et en partie parce que ces hivers dans l'Idaho sont un peu difficiles. Ainsi, il a apprécié les 94 degrés et le soleil de son ancien terrain de jeu. Photo : Debbi Tamietti

Scott Boek (66 ans) est parti de Mesa, en Arizona, pour courir au REM ce week-end et pour la brise fraîche. Photo : Debbi Tamietti

Le propriétaire de 6D Helmet, Bob Weber, un ancien NESC Pro, a terminé troisième dans la classe Élite des plus de 50 ans. Photo : Debbi Tamietti

Will Harper (7) et Steven Chandler (306) ont eu des résultats différents dans la grande classe Expert des plus de 60 ans avec Will 3-2 pour la deuxième place derrière Robert Reisinger, tandis que Steven (13-12) était pris en sandwich entre Ron Lawson de Dirt Bike (7 -15) et Pete Vetrano de Scalvini (14-13). Photo : Debbi Tamietti

De toutes les rivalités en motocross, celle entre Lars Larsson et Jody Weisel dure depuis longtemps. Jody a été affecté à la course Husqvarna FC2021 de MXA 450, alors il a gracieusement donné à Lars sa KTM 192SXF # 350 pour piloter. Jody a remporté les deux motos contre Lars, mais ce n'est normalement pas le résultat de la rivalité amicale entre les deux coureurs qui ont tous deux commencé à courir dans les années 1960. Photo : Dan Alamangos

Regardez toujours avant de traverser la rue. Chris Hyden (11) a laissé tomber sa KTM 450SXF dans ce virage et a couru pour la sécurité, mais il a couru dans le mauvais sens. Heureusement, Ryan Ogan (9 ans) l'a raté. Photo : Dan Alamangos

Comme beaucoup de coureurs pendant le bec Covid-19, Mike Monaghan (36 ans) a commencé à piloter un 125 deux temps pour le plaisir. Il était rapide, mais en tant que vainqueur précédent de la catégorie Over-50 Expert, un 6-10 lui a prouvé qu'il devrait peut-être revenir à son vélo de course habituel, qui est un YZ20 à deux temps. Photo : Debbi Tamietti

Craig Peterson de STI Tyres a remporté la catégorie 125 à deux temps sur sa KTM 150SX, et l'a même couru dans la catégorie intermédiaire des plus de 50 ans où il a obtenu une fiche de 5 à 6. À la droite de Craig se trouve Mike Davis (202), frère de l'ancien Pro Eddie Davis. Mike n'a pas couru depuis 10 ans et est allé 2-1 pour la victoire intermédiaire des plus de 50 ans. Photo : Debbi Tamietti

Lamont Dusseau (217) aide le REM à s'inscrire à la course avant le début des courses, puis à courir dans la catégorie Novice des plus de 40 ans - où il a terminé 2-3 pour la deuxième place derrière Uli Segner. Photo : Jon Ortner

Jon Ortner a eu le temps de se coiffer pendant un certain temps sur son chemin vers la victoire de l'élite des plus de 50 ans. Over-50 Elite est réservé aux anciens pilotes Pro trop rapides pour la classe régulière Over-50 Expert. Photo : Debbi Tamietti

Val Tamietti (31 ans) poursuit Steve Williams (815) dans la classe Expert des plus de 60 ans. Ils ont partagé les scores de 5-4 et 4-5 avec Williams terminant quatrième au général et Val cinquième. Val est également revenu pour courir les Over-50 Experts et a terminé 4e en une course. Photo : Debbi Tamietti

Rien à ce sujet ne semble bon pour la jambe gauche de Mike Phillips. Les chances que Darrell Rakofsky (851) se détourne sont minces dans ce virage raide. De plus, Rakofsky ne freine pas. Photo : Debbi Tamietti

Il y a eu un embouteillage sur la Glen Helen Parkway à midi. Ici, James DeRidder (101) prend la ligne extérieure, Jody Weisel (58) prend l'intérieur et Lars Larsson est juste autour du virage. Pendant ce temps, derrière eux, nous voyons Phil Cruz (95) et Mark Hall aller dans la direction opposée. Photo : Jon Ortner

Ernie Becker (65 ans) et Pete Vetrano (37 ans) se battent pour la 6e place de la première course de la classe Intermédiaire des plus de 50 ans. Pete l'a compris. Photo : Debbi Tamietti

Charlie Beck, chef de la police à la retraite de Los Angeles et de Chicago, est heureux qu'il soit maintenant un pilote de motocross à plein temps au lieu d'essayer de démêler le désordre dans les rues d'Amérique. Charlie était 4e dans la classe Expert des plus de 65 ans. Photo : Debbi Tamietti

«Garçon, je suis content que nous soyons enfin de retour aux courses. Je pensais que je ne sentirais plus jamais le doux parfum de ces bottes. Photo : Debbi Tamietti

REM a une toute nouvelle procédure d'inscription à la suite de la pandémie. Cela comprend la pré-inscription sur le site Web du REM, le fait d'avoir votre propre transpondeur et la tenue de la réunion des coureurs par haut-parleur (comme démontré ici par Frank Thomason du REM). Bien sûr, les masques sont conseillés. Vous pouvez en savoir plus sur www.remsatmx.com. Photo : Debbi Tamietti

Rien n'est aussi cool qu'un masque qui fait la promotion du sport de motocross et un chapeau de l'association des cascadeurs. Photo : Debbi Tamietti

Marc Crosby (à gauche) suggère que ce serait la meilleure façon pour Randy Skinner (à droite) de porter un masque facial. Photo : Debbi Tamietti

Bienvenue à nouveau Debbi! Nous avons raté tous nos amis pendant que REM était en pause, mais surtout, les coureurs du REM ont raté l'as photographe Debbi Tamietti. Photo : Jon Ortner

PROCHAINE REM RACE: SAMEDI 1 AOÛT 2020

Courses du REM ce week-end prochain le samedi 1er août. Pour plus d'informations sur REM motocross, rendez-vous sur www.remsatmx.com ou leur page Facebook par En cliquant ici.

COURSEZ-VOUS AU REM? VOUS VOULEZ UNE PHOTO DE VOUS EN ACTION? DEBBI LES A

Donnez à Debbi un jour ou deux pour traiter les photos de course REM de cette semaine sur son compte SmugMug, puis accédez au contenu de votre cœur. Vous pouvez commander des photos numériques de vous-même ou de vos amis sur sa page, pour aussi peu que 1.50 $. Pour voir la course REM de cette semaine (publiée dans quelques jours) et les photos favorites de Debbi, allez sur www.debbitamietti.smugmug.com

 

Casques 6dBob RuttenBob Weberdan alamangosDebbi Tamiettimarque eksGlen HelenGlen Helen RacewayJody WeiselJon Ortnerkurt nicollLars LarssonSALLE MARQUEmotocrossMXAremrem motocrossROBERT REISINGERmotos tmval tamiettiwpsx lunettes de marque