VENDREDI FLASHBACK | COMMENT J'AI GAGNÉ MON PREMIER NATIONAL AMA

 

COMMENT J'AI GAGNÉ MON PREMIER MOTOCROSS NATIONAL AMA | Jake Weimer

By Jake Weimer

Le jour de la course de l'AMA 2009 National 250 à Lakewood, Colorado, je me suis réveillé à 8h30. Il n'y avait pas de précipitation; le Lakewood National était le seul National de nuit sur le circuit. J'ai aimé la piste de Lakewood. Le Colorado est différent en raison de la haute altitude et de la courte colline de départ abrupte. Sur toutes les autres pistes, je commence en deuxième vitesse, mais au Colorado, je devais commencer en première vitesse. C'était bizarre.

Je n'ai obtenu que le choix de la 11e porte pour la première manche, alors j'ai eu du pain sur la planche. Pendant que je regardais tout le monde faire la queue, les meilleurs gars faisaient la queue au centre près de la niche. Avec le premier virage à droite du Colorado, en montée, vous ne vouliez pas être fermé avant d'avoir gravi la colline, donc tous les bons gars voulaient être au centre de la porte pour pouvoir balayer la crête de la colline. J'ai été tenté de m'installer dans une porte à côté d'eux. Mais, j'ai remarqué que sur la toute première porte, qui serait le dernier endroit que je choisirais normalement, le tracteur n'avait pas déchiré la saleté par les marqueurs jaunes. La saleté non maculée devant la porte m'a attiré parce que je n'aurais pas à traverser la saleté discale - et il serait beaucoup plus facile de sauter avec un gars de la 20e place à côté de vous plutôt que de commencer entre Ryan Dungey et Christophe Pourcel.

C'était un pari, mais mon choix de porte étrange a fonctionné. J'ai arrondi le premier virage à la deuxième place. Honnêtement, il n'y a pas grand-chose à dire après cela. J'ai suivi Christophe Pourcel pendant toute la première manche. Je m'assis derrière lui, et c'était à peu près tout.

Jake Weimer 2006

Selon les règles de l'AMA, j'ai obtenu le même choix de porte lors de la deuxième manche que lors de la première manche. J'espérais obtenir la même porte que celle que j'avais utilisée lors de la première manche, mais malheureusement, Matt Lemoine a choisi la première porte. Je me suis aligné à côté de lui. Encore une fois, c'était un pari. Si Matt me battait hors de la ligne, je serais dans la poussière de disque et coincé à l'intérieur du virage en montée. Étonnamment, j'ai dépassé Lemoine et j'étais à nouveau deuxième. Martin Davalos menait, mais à la troisième ligne droite, je le dépassais pour la tête.

Je n'avais jamais eu l'expérience de piloter en tête d'un National auparavant. C'était un sentiment inconfortable. Je roulais serré et, bien sûr, au troisième tour, je suis tombé. Les deux Justin Barcia et Martin Davalos m'a dépassé. Il m'a fallu moins d'un tour pour contourner Davalos pour la deuxième, mais Barcia avait un peu d'avance. J'ai baissé la tête et j'ai essayé de l'attraper. En quatre ou cinq tours, j'étais sur sa roue arrière et j'ai fait la passe au même endroit où j'ai dépassé Davalos.

Jake Weimer 2006

Étrangement, une fois de retour, je me sentais vraiment bien. Je n'étais plus serré. J'ai gagné la deuxième manche et c'était une sensation incroyable. Non seulement parce que j'ai gagné la moto, mais j'ai remporté la victoire générale. Mon objectif a toujours été de monter sur le podium en National. Lorsque vous dépassez un objectif que vous vous êtes fixé, c'est un sentiment tellement impressionnant.

Pour célébrer, je suis allé au restaurant Old Chicago Pizza de Denver et j'ai mangé de la pizza. Bien sûr, dans les jours qui ont suivi la course, j'ai reçu beaucoup d'appels téléphoniques, parce que tout le monde veut vous parler quand vous gagnez [rire].

Jake Weimer 2010

FLASHBACK MOTOCROSS VENDREDI | ARCHIVE COMPLÈTE

Vous pourriez aussi aimer