FER MOTOCROSS CLASSIQUE: 1954 TRIUMPH T15 TERRIER 150

Ressemblant à une Triumph Speed ​​Twin miniature, jusqu'à la même couleur rouge amarante, le quatre temps de 150 cmXNUMX s'est vendu en masse dans le monde entier.

Le Terrier a été introduit en 1953 et il s'agissait du premier moteur de construction unitaire de Triumph, avec un moteur OHV à tige de poussée de 149 cmXNUMX qui était en concurrence directe pour les ventes avec la concurrence à deux temps de petite capacité utilisant des moteurs Villiers exclusifs. L'équipe de conception de Triumph était composée d'Edward Turner, Harry Summers et Jack Wickes. Le moteur OHV du Terrier avait de bonnes performances et une sonorité d'échappement correcte, mais le meilleur de tout était le style ; Turner a créé une Triumph Speed ​​Twin miniature, dans la même couleur rouge amarante, dotée de la nacelle de phare de la marque Triumph, d'un insigne de réservoir à quatre barres, d'ailes nervurées et d'un look général très unifié.

La suspension arrière était une première pour une Triumph car elle utilisait un amortisseur à piston qui montait et descendait avec la roue arrière.

La Terrier a été un succès instantané, étant de loin la moto légère la plus belle de l'époque. C'était également la première moto Triumph avec suspension arrière, car la Terrier utilisait des pistons à l'arrière, tandis que ses grands frères utilisaient le « moyeu à ressorts » de Triumph avec leurs cadres rigides.

Le carburateur Amal 332 était un peu rugueux à bas régime, mais fonctionnait très bien à mi-régime.

Ce n'est pas seulement en Grande-Bretagne que le Terrier a fait sensation : les concessionnaires Triumph américains étaient également désireux d'acquérir le nouveau T15 Terrier dans leurs showrooms, après qu'il ait été testé dans le numéro de décembre 1953 du magazine « Motorcycle » et qu'il ait couru. à trois victoires consécutives dans des courses scrambles par Rod Coates aux Wild Boar Scrambles à Trenton, New Jersey, une course fiable de 100 milles à Lancaster, en Pennsylvanie, et une course de 65 milles à Philadelphie, en Pennsylvanie.

Bien qu'il n'ait pas été conçu pour être un vélo de course, le T15 Terrier a tenu bon jusqu'à l'arrivée du Triumph Cub et du Tiger Cub quelques années plus tard.

Ce n'est qu'à la sortie du Triumph Tiger Cub que le T15 Terrier a eu un remplaçant. Le Terrier a été retiré de la production en 1956, l'année précédant la sortie du Cub avec une suspension à bras oscillant arrière.

 

Vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.