INTERVIEW MXA: MITCHELL HARRISON PARLE DES DÉCISIONS DURES, DES DRAMATIQUES ET DES FORMATEURS

Comme pour tout, le chronométrage en motocross peut être tout. Au milieu d'une forte saison 250 en plein air, Mitchell Harrison était dans un endroit unique. Bien que son nom n'ait pas encore été lié à son employeur actuel, Star Yamaha, beaucoup s'attendaient à ce qu'il revienne pour une troisième année avec l'équipe. Mais à la fin de 2017 à l'extérieur, il n'y avait toujours pas de communiqué de presse annonçant son retour au Blue Cru. Alors qu'au début, les choses semblaient un peu sombres, Harrison était soudainement poursuivi par plusieurs équipes de premier plan! En fin de compte, le natif du Michigan signerait avec l'équipe Rockstar Husqvarna. Remarqué pour son atmosphère familiale et le propriétaire nourricier Bobby Hewitt, Mitchell Harrison pourrait bien devenir la sensation de la classe 2018 250. MXA a récemment retrouvé le jeune de 19 ans alors qu'il passe du temps en Californie à apprendre le nouveau vélo et l'équipe.

Par Jim Kimball

MITCHELL, VOUS AVEZ OFFERT UN COUPLE POUR LA SAISON 2018, QU'EST-CE QUI VOUS A FAIT CHOISIR ROCKSTAR HUSQVARNA? J'ai eu quelques offres de JGR et Husqvarna, et je parlais un peu à JGR. Mais cela a pris du temps car ils essayaient toujours de comprendre ce qu'ils se passaient avec Jeremy Seewer. Nous avions presque terminé les conditions, puis Husqvarna a appelé à la dernière minute. Je n'avais rien signé, je leur ai dit que j'étais disponible et j'ai écouté ce qu'ils avaient à dire. Ce sont deux grandes équipes et très similaires dans leur façon de fonctionner. Ce fut une décision difficile mais j'ai finalement pensé que Husqvarna était ma meilleure décision. C'est une super équipe, et je pense qu'ils peuvent m'amener là où je veux vraiment être un candidat au championnat.

IL DOIT AVOIR ÉTÉ UNE DÉCISION DIFFICILE COMME LES DEUX ÉQUIPES SONT FORTEMENT PENSÉES ET ONT DE BONNES RELATIONS AVEC LEURS COUREURS. Eh bien, l'environnement familial est une grande chose avec l'équipe JGR et en fait la même chose avec Bobby Hewitt et l'équipe Husqvarna. J'ai parlé à Bobby. C'est un gars formidable, qui croit vraiment en ses pilotes, et je pense que c'est ce qui a vraiment attiré mon attention. Mais JGR et Jeremy Albrecht aussi. Ce sont des gens formidables. C'est ce qui a rendu la décision difficile, car ils sont tous les deux si bons avec leurs coureurs. Bobby est également l'un de ces gars qui croient vraiment en moi, Jason, Dean, Zach et Michael Mosiman, tout le monde au sein de l'équipe. Husqvarna est difficile à battre en ce moment. De toute évidence, vous pouvez voir qu'ils gagnent à peu près tout. Vous regardez la récente Monster Cup, où KTM et Husqvarna ont pris les trois premiers. En ce moment, la Suzuki est un peu dépassée, mais ils sortiront bientôt une bonne nouvelle moto, donc nous verrons comment c'est. Mais je pense qu'en ce moment, Husqvarna est la moto sur laquelle il faut rouler.

LE PROPRIÉTAIRE DE L'ÉQUIPE ROCKSTAR HUSQVARNA, BOBBY HEWITT, SEMBLE AVOIR UNE APPROCHE DIFFÉRENTE POUR GÉRER UNE ÉQUIPE. Oui, il le regarde définitivement différemment de tout manager avec qui j'ai été. Il essaie d'être plus personnel avec nous et il aime vraiment ce qu'il fait. Il croit plus à la progression qu'à la performance globale. Bien sûr, il veut que nous gagnions, mais il préfère vraiment prendre un coureur en difficulté et en faire un champion, et je peux vraiment respecter cela. C'est incroyable que quelqu'un soit disposé à faire ça et c'est vraiment incroyable d'avoir dans ce sport.

RETOUR SUR 2017, VOTRE SAISON SOPHMORE S'EST BIEN JOLIE? Oui, je pense que la deuxième saison a été une bonne année. Évidemment, si vous regardez ma saison de recrue, ce n'était pas la meilleure. J'avais en fait voulu rester amateur une autre année, mais j'ai sauté dans les pros. C'était ma décision et ce fut une lutte. En 2017, je voulais être plus parmi les trois premiers et les cinq premiers, mais si vous regardez vraiment mon année de recrue et ensuite simplement le faire l'année suivante, c'était très difficile. Je pense que ma saison de Supercross s'est déroulée comme prévu, je voulais un top cinq et j'ai presque obtenu un top cinq, mais c'était certainement beaucoup plus de progrès que de chuter presque à chaque manche. C'était en fait cohérent et je pouvais rouler avec les gars qui gagnaient environ la moitié de la course, mais ils étaient juste un peu à un autre niveau. Mais ensuite en plein air, j'ai montré ce que je pouvais faire. Tout le monde pense que je ne suis qu'un cavalier outdoor, mais j'ai beaucoup de succès en Supercross. J'ai fait beaucoup d'Arencross quand j'étais jeune et je pense que je suis aussi un pilote de Supercross. J'ai failli monter sur un podium à l'intérieur. Mais j'aime aussi le moudre en plein air, et cette seconde dans une course à Red Bud a vraiment intensifié les choses, et j'ai eu beaucoup de top cinq que je trouvais super. Évidemment, j'aurais aimé monter sur le podium plus souvent, et c'était ce que Star cherchait, mais cela ne s'est pas produit, et c'était malheureux. Mais je pense que l’année prochaine sera l’an prochain de regarder des podiums tout le temps. Je crois que je peux le faire, surtout sur ce vélo.

Y A-T-IL QUELQUE CHANCE QUE VOUS POUVEZ RESTER AVEC STAR YAMAHA N'ÉTAIT PAS LÀ? Oui, nous y réfléchissions définitivement. Je n'avais pas de vraies offres plus tôt cet été, donc c'est bien de rester dans une équipe d'usine et Star Yamaha est une super équipe. J'adore Bobby Regan (propriétaire de l'équipe Star Yamaha). Ils ont de super motos, mais évidemment plus tard, ils n'ont pas voulu emprunter cette voie et ont signé Mitch Oldenberg, mais vous savez que c'est OK J'ai eu une autre excellente opportunité avec l'équipe Rockstar Husqvarna, et maintenant je cherche à en profiter . J'ai sauté sur le Husqvarna et je me suis tout de suite senti chez moi. J'adore ça, donc ça devrait être génial.

COMBIEN ÉTAIT LE DRAMA CHEZ STAR YAMAHA? Eh bien, il y avait certainement une certaine tension entre Cooper (Webb) et Jeremy (Martin). Il semblait vraiment que Jeremy et l'équipe étaient les uns contre les autres, mais j'ai essayé d'être amis et de m'entendre avec tout le monde. Je voulais le meilleur environnement possible pour moi. Jeremy est l'un de mes meilleurs amis, donc c'était un peu gênant sous la tente. Mais j'en ai profité, c'était ma saison recrue et je passais un bon moment. Je courais sous l'une des meilleures équipes de motocross, vivant mon rêve, donc je ne pouvais pas trop me plaindre. Je pense que c'était toujours une bonne ambiance.

Mitchell Harrison

BEAUCOUP DE STAR RIDERS YAMAHA FORMÉS AVEC GARETH SWANEPOEL, POURQUOI AVEZ-VOUS FAIT VOTRE PROPRE CHOSE? Je me suis entraîné avec Gareth pour cette première année, mais je ne pensais pas vraiment qu'il était ce dont j'avais besoin à ce moment-là. Mais je ne m'entraînais pas tout seul. J'ai travaillé avec Dylan Turner. Il s'est entraîné avec Jeremy Martin pendant de nombreuses années et a remporté le Championnat de motocross 2014 avec lui. J'ai travaillé un peu avec lui chez les amateurs et il a vraiment attiré mon attention, mais j'ai dû aller avec Gareth chez les pros pour cette saison de recrue. Dylan m'a beaucoup aidé dans ma progression pour ma deuxième année en tant que pro et m'a permis d'atteindre un niveau supérieur. Il est aussi un grand entraîneur de vélo, donc il m'a aidé avec tout, c'est un excellent entraîneur de coin et je pense qu'il m'a énormément aidé pour cette deuxième année. Je vais être avec lui l'année prochaine et vraiment aussi longtemps que je pourrai l'avoir.

EST-CE QUE VOUS AVEZ RAFFINÉ LA CÔTE QUE VOUS RENCONTREREZ? Ce n'est pas trop ferme, mais je suis à peu près sûr de l'Ouest. De toute évidence, on ne nous dit encore rien. Nous ne savons pas tout, mais c'est ce que je pense.

Y A-T-IL EU UNE CHOSE QUI A DÉCOULÉ QUI EST DIFFÉRENT DE VOTRE YAMAHA? Eh bien, c'est une marque autrichienne et ce n'est pas une marque japonaise et ils m'ont dit que ça allait être différent et ça l'est. C'est plus une sensation plus douce que rigide avec un cadre en aluminium. La livraison de puissance est un peu différente, mais j'aime vraiment la façon dont le cadre est. Cela ressemble plus à un vélo cassé lorsque vous montez dessus, et j'aime ce genre de chose. Toute la classe va être empilée, donc je pense que je suis assez bon pour gagner et c'est ce que je m'attends à faire.

MAINTENANT, VOUS ALLEZ ÊTRE EN CALIFORNIE POUR QUELQUE TEMPS, ET PUIS RETOURNER EN FLORIDE PLUS TARD? Oui, nous allons faire des choses et les tester ici. J'espère être de retour en Floride fin novembre. J'aimerais revenir et m'entraîner avec Dylan et il pourra voir comment je m'adapte sur ce Husky, et nous pourrons vraiment reprendre notre entraînement intense. Mais pour l'instant, c'est génial d'être ici avec tous les gars rapides comme Dean, Jason, Zach et Michael, donc c'est bien d'avoir tous ces gars avec qui rouler, et surtout regarder.

EN 2016 AVEC STAR YAMAHA, VOUS AVEZ ÉTÉ PROBABLEMENT JETÉ DANS UNE ÉQUIPE DYNAMIQUE STRESSIVE, MAIS ROCKSTAR HUSQVARNA DEVRAIT ÊTRE UNE GRANDE NOUVELLE OCCASION POUR VOUS. Je suis d'accord que je pense que ça va être une opportunité incroyable pour moi, et c'est un super vélo et une super équipe. Star était aussi une super équipe; Je ne peux vraiment rien dire de mal à leur sujet. Les gens auront leur opinion et je veux juste laisser ça pour ce que c'était. C'est une super équipe, mais je pense que Husqvarna va être une très bonne équipe. J'adore déjà la moto, c'est donc un bon début, et il n'y a aucune raison pour que je ne sois pas au top.

COMMENT VOUS SENTEZ-VOUS DE 2018? Je pense vraiment que je devrais être devant, et je me sens suffisamment en forme, assez fort et assez rapide pour être sur ce podium pour gagner. C'est ce que j'attends de moi et c'est ce que l'équipe attend de moi. Je ne suis pas là pour terminer deuxième, évidemment, personne ne l'est vraiment. Évidemment, ce sera une classe empilée, mais je crois en moi et j'ai hâte de courir en 2018.

Vous pourriez aussi aimer