INTERVIEW MXA: LES CHANGEMENTS DU PROGRAMME JUSTIN BOGLE POUR 2018

Justin BogleC'est peut-être l'été 2011 qui a été l'un de mes souvenirs préférés de Justin Bogle. Ici, il faisait ses débuts professionnels en portant le numéro 891 lors de quelques courses de motocross en plein air sur sa CRF250 Geico Honda, et en lançant certains des plus gros fouets que j'aie jamais vus. Non seulement cela, quand je l'ai interviewé, il était juste un gamin aimant s'amuser, heureux de courir en tant que pro. Des années plus tard, Bogle remporterait un championnat 250 Supercross de la côte Est. En soi, c'est énorme, mais Bogle a été blessé et est entré dans la série toujours blessé. Justin passerait à la classe 450 avec Geico Honda en 2016, et a eu quelques manèges décents sur le gros vélo. Pour 2017, il a signé avec l'équipe RCH / Yoshimura Factory Suzuki pour participer aux 450 championnats de Supercross et de motocross. L'année n'a pas bien commencé et bogle est devenu très frustré. Mais après avoir changé tout son programme, il a remporté une course de 450 à Lakewood / Thunder Valley. Non seulement il a remporté sa première course de 450, mais il l'a dominé. Plus tard au cours de l'été, il a remporté la victoire au classement général de 450 à Budds Creek, se cimentant dans le livre des records comme l'un des rares à avoir remporté un classement général en 2017 450 en 2017. Avec le repli de l'équipe RCH / Yoshimura Suzuki fin 2018, Justin a trouvé une nouvelle maison avec l'équipe d'usine JGR Autorader / Yoshimura / Suzuki pour 2018. Nous avons récemment rattrapé bogle alors qu'il faisait ses séances photo JGR XNUMX.

PAR JIM KIMBALL

JUSTIN JE VEUX REVENIR PLUS TÔT CETTE ANNÉE. EN PARLANT AVEC VOUS AU DETROIT SUPERCROSS, VOUS SEMBLEZ VRAIMENT VERS LE BAS SUR VOUS-MÊME. Je me souviens vraiment de notre conversation. J'étais assis au début directement le jour de la presse à vous parler. J'étais tellement au-dessus, et j'en avais complètement marre de tout. Pour être honnête avec vous, j'étais aussi frustré et déçu que possible de moi-même. J'étais vraiment, vraiment déprimé. J'étais au point où je n'étais pas sûr de mon avenir et de ce sport en général, simplement parce que je faisais si mal. Cela a été difficile pour moi car je sais que je suis très capable, surtout en me prouvant cet été que je pouvais gagner. Il n'y a pas beaucoup de gens qui gagnent sur 450, donc pour inverser cette interview que nous avons faite, c'était assez inspirant pour moi-même, pour mon avenir, et me montrer ce que je pouvais faire. Je savais que j'avais cette capacité tout le temps, alors quand j'avais du mal à même être dans le top XNUMX; c'était une sensation irréelle pendant la semaine. Je ne pouvais pas comprendre comment j'allais continuer si je ne pouvais pas le comprendre.

QU'EST-IL ARRIVÉ SUIVANT? Très peu de temps après, j'ai changé chaque aspect de ma vie et j'ai changé tout mon programme. Ensuite, j'ai commencé à m'améliorer à partir de là. C'est vrai; vous devez rebondir sur le sol avant de revenir quelques fois.

TOUJOURS, AVANT DE GAGNER UN CHAMPIONNAT DE SUPERCROSS 250, PLUS DE RIDERS NE PEUVENT LE RÉCLAMER. Comme vous l'avez dit, j'ai remporté un championnat de Supercross sur 250, et je l'ai fait à peu près tout de suite. J'ai roulé pendant environ deux semaines avant le début de la saison, donc littéralement hors du canapé. Je ne m'étais même pas entraîné pendant la saison morte avant de me blesser, donc que je sois le gars le plus rapide ou non cette année-là, cela n'a pas d'importance pour moi car je sais ce qui s'est passé. Alors, quand nous avons parlé à Détroit, j'étais assis là comme «mec, je sais que je peux faire ça», mais j'ai eu du mal à me préparer, à avoir des blessures et tout ce qui était stupide était difficile. C'était juste difficile de faire rouler le ballon et de donner un élan vers l'avant pendant le plus longtemps, donc c'était assez décourageant honnêtement. Je n'étais pas un gars du top dix, pourtant seul où que je finisse - je ne me souviens même pas. Je ne sais littéralement pas où je me suis retrouvé en Supercross ou quelles étaient mes finitions. En fait, ma meilleure finition a été quand je me suis écrasé, et que j'ai roulé pendant la dernière moitié de cet événement principal, ce qui vous indique comment était le Supercross.

IL Y A PEUT-ÊTRE DÉJÀ ÉTÉ QUELQUES RUMEURS CONCERNANT LE RCH EN PROBLÈME, VOUS AVEZ-VOUS EMBLÈME? Eh bien, il y avait eu des rumeurs, et des trucs avant même le début de la saison. Mais tout le monde a fermé ça, mais il y avait toujours une chance que les choses se passent comme ça. Je suppose que c'est le cas avec n'importe quelle équipe, mais tout le monde était très rassurant: «non, tu es bon, nous devons terminer cette année, et ensuite nous allons le comprendre à partir de là.» J'ai toujours pensé qu'ils allaient le comprendre. Tout le monde était incroyable, donc je n'ai jamais douté de ces gars-là. Je n'ai jamais pensé qu'il y avait une chance que les choses ne se produisent tout simplement pas, alors à ce moment-là, c'était plus comme si cela n'avait pas d'importance s'ils avaient une équipe ou non, je n'allais pas y être si je continuais à rouler sur le comme je l'étais.

PARLEZ PLUS DE LA FAÇON DONT VOUS AVEZ COMMUTÉ ET RÉINSCRIT J'ai tout changé pour être honnête. C'était énorme, et je suis très reconnaissant à tous ceux qui m'ont aidé, comme Ricky (Carmichael), Jeannie (Carmichael) et à tous ceux qui m'ont donné cette opportunité. J'avais juste besoin d'aide, et tout se passe pour une raison, et se déroule comme il se doit. Alors que je luttais, j'ai parlé à Ricky un week-end après l'une des courses, et j'étais prêt à me jeter du haut de la demi-finale, en essayant juste de trouver quelque chose. Heureusement, j'ai pu lui parler avec un groupe de personnes formidables dans ma vie. Ma famille est géniale, mon agent, ma petite amie et tout le monde m'a aidé à bouger et à faire tout ce qu'il faut. J'ai changé d'entraîneur et j'ai changé de lieu où je vivais. Je suis allé à Tallahassee, en Floride, où je n'étais jamais allé. Je viens de me présenter et j'ai trouvé un appartement. Je n'ai eu que des chaises de jardin et une télévision pendant environ deux mois, mais ce n'était pas grave à ce moment-là, vous savez? Tout ce que j'avais à faire, j'allais le faire. J'ai tout changé, mais cela devait arriver.

ÉVidemment, vos changements ont fonctionné. AU TROISIÈME TOUR DES RESSORTISSANTS DE PLEIN AIR, VOUS AVEZ GAGNÉ UNE MOTO! Oui, j'avais besoin d'un élan et j'avais besoin que quelque chose de bien se produise. J'étais simplement reconnaissant d'avoir passé un été complet à faire un programme auquel je croyais. Je suis venu en plein air un peu lentement, mais j'ai pu construire et m'améliorer. Je pense que j'étais parmi les dix premiers au premier tour, et je n'ai rien d'extraordinaire, mais j'essayais simplement d'avoir une croissance durable et de progresser. Mais ensuite, je suis sorti et j'ai gagné cette course de 12 secondes, et j'ai jeté tout ce plan par la fenêtre.

J'étais là à Thunder Valley, et tout le monde semblait excité pour que vous gagniez une moto! C'était bien parce que j'ai vu ce qui était possible avec moi-même et j'ai vu de quoi j'étais capable. J'ai vu que cela fonctionnait, tous ces changements, vendre ma maison et déménager dans un endroit où je n'avais pas d'amis payait. J'ai eu un peu de mal après ça, alors j'étais content d'avoir eu toute la saison, car j'ai pu construire et monter. C'était un peu des montagnes russes, et je devais comprendre beaucoup de choses sur mon programme et moi. C'était bien là-bas à la fin, et j'ai fini par gagner une course (Budds Creek) que je n'ai pas eu de chance non plus. J'ai tout de suite gagné ce jour-là, donc c'était plutôt cool.

CELA DEVRAIT ÊTRE ÉNORME POUR VOUS-MÊME ET POUR L'ÉQUIPE RCH. Bien sûr, c'était énorme. C'était énorme pour moi, surtout en provenance des 12 derniers mois là-bas. J'avais du mal, et l'incertitude avec le repli de l'équipe, et toutes ces informations qui sortaient. Cette victoire globale à Budds Creek était incroyable. Vous ne pouvez pas l'envoyer par la poste et gagner un 450 National, donc j'étais super fier de tous ces gars de RCH, et très reconnaissant qu'ils étaient prêts à continuer à travailler pour moi, parce que j'en avais besoin. J'en avais besoin pour ma carrière; J'en avais besoin pour ma vie, et pour tout ce qui allait dans la bonne direction, donc c'était important pour moi.

ET NOTAMMENT COMME CETTE COURSE A ÉTÉ TARD TARD AU COURS DE L'ANNÉE LORSQUE LA SAISON SILLY A ÉTÉ EN PLEIN EFFET. Oui, c'était génial et c'était un bon timing. Je ne dis pas que j'ai gagné cette course et ensuite j'ai obtenu un accord, parce que nous avions travaillé sur des choses avant cela évidemment. Mais cela a en quelque sorte scellé l'accord pour moi. C'était la preuve pour les gens qui écrivaient mes chèques qu'ils prenaient la bonne décision, et cela m'a prouvé qu'il y avait plus de cela dans le réservoir, si je restais concentré. C'était juste difficile. J'ai l'impression que je n'obtiens pas beaucoup de crédit pour cette victoire, mais c'est pour cela que nous travaillons. Je sais que je dois être plus cohérent et que je suis capable de gagner et d'être là-haut, je dois juste le faire plus souvent.

IL N'Y AVAIT PAS BEAUCOUP DE COUREURS QUI AURAIENT GAGNÉ DANS LA CLASSE 450 EXTÉRIEUR CET ÉTÉ. Il n'y a pas beaucoup de gens qui vont croire en vous jusqu'à ce que vous gagniez tout, donc je sais que je suis capable de gagner. Peu de gens peuvent sortir et gagner 450 courses, que ce soit en intérieur ou en extérieur, peu importe. Pour moi, c'était encore plus si constant de monter là-haut et de devenir un favori régulier, au lieu de simplement sortir et de pouvoir sortir et gagner par 12 secondes au hasard.

QUAND AVEZ-VOUS COMMENCÉ À PARLER À L'ÉQUIPE JGR? Évidemment, avant l'annonce de RCH, il y avait des gens dans les coulisses qui savaient que l'équipe ne reviendrait pas. J'avais donc essayé de faire avancer les choses. C'est un chien qui mange un chien là-bas, et c'est difficile parce que c'est tout votre gagne-pain et comment vous payez votre hypothèque. C'est juste difficile d'être dans les limbes comme ça. Spécialement pour moi; Je n'ai pas eu beaucoup de bonnes affaires ces dernières années, donc pour moi, il était assez nécessaire de sortir et de faire bouger les choses, sinon j'aurais pu être dans une impasse.

VOUS N'AVEZ PAS ÉTÉ AVEC JGR LONGTEMPS MAINTENANT, MAIS EST-CE SIMILAIRE À CE QUE RCH ÉTAIT? C'est définitivement un peu différent. Il n'y a pas deux équipes qui seront identiques. Il va y avoir des nuances et des choses différentes dans chaque endroit qui sont différentes. Certainement situé sur la côte Est, et l'équipe étant un peu plus autonome, c'est tout à fait une différence. Je pense que c'est la chose la plus importante, étant plus sur la côte est. Mais c'est une sensation similaire, peut-être un peu plus décontractée. La façon dont ils font les choses est un peu différente, mais jusqu'ici tout va bien. RCH était un groupe incroyable de personnes, et maintenant je ne pouvais pas demander un meilleur groupe pour faire la transition. Rester sur Suzuki a été formidable, et je travaille toujours avec certains des mêmes gars. C'était donc une transition facile.

COMMENT LE VÉLO 2018 EST-IL PAR RAPPORT À 2017? C'est bon. C'est définitivement différent. Étant un nouveau vélo, cela en fait l'une de ces choses avec lesquelles vous devez prendre votre temps, faire vos tests et faire toutes les petites choses avant que vous ne soyez prêt à partir en course. J'étais prêt à aller à Monster Cup pour comprendre beaucoup de choses qui allaient apparaître, mais cela a évidemment été écourté avant de commencer, donc je n'ai pas tiré grand-chose de cela. Mais j'ai fait quelques tests, et j'ai eu du temps avec les gars pour comprendre les choses. Cela arrive. Le vélo est génial, mais c'est comme tout nouveau vélo, il vous faut un certain temps pour vous ajuster. Suzuki a toujours eu la réputation d'avoir une excellente moto. Il était temps de le mettre à jour et d'apporter quelques améliorations, mais ils ont toujours eu cette réputation et ils avaient de super vélos. Ils l'ont juste fait comprendre, et je ne pense pas que vous ayez jamais entendu quelqu'un qui en a monté une s'en plaindre.

AVEZ-VOUS GELLÉ AVEC VOS NOUVEAUX ÉQUIPES? Nous sommes tous cool; il n'y a aucun problème. Parfois, vous allez dans certains endroits et il est possible que les choses ne fonctionnent pas toujours. Je n'ai pas passé beaucoup de temps avec Weston (Peick), mais je n'ai aucun problème avec lui. J'ai un peu côtoyé Justin Hill et j'ai été coéquipier avec Jimmy Decotis chez Geico pendant un certain temps et je l'aime beaucoup. Je connais à peu près tout le monde, donc tout le monde est cool. C'est un bon groupe. Évidemment, je passe beaucoup de temps en Floride, donc je ne suis pas beaucoup ici, pas régulièrement. Mais c'est bien de pouvoir bien travailler avec tout le monde.

ÊTES-VOUS ENCORE AVEC RICKY? Ouais, je suis toujours à Tallahassee. Je roule avec Joey Savatgy et je suis un ami avec Joey depuis longtemps, donc nous travaillons tous bien là aussi. Il y a un bon groupe de gars en ce moment. Nous travaillons ensemble et nous nous aidons mutuellement. Nous ne faisons pas toujours la même chose, mais nous faisons des choses ensemble et nous nous critiquons tous après chaque sortie. Une fois la partie difficile terminée, il suffit de tout régler finement et d'essayer de rester prêt. Les motos tout-terrain peuvent être difficiles, alors assurez-vous de rester prêt et sur la bonne voie. Essayer de rester en bonne santé et tout ça.

QUELLES SONT VOS PENSÉES SUR 2018? J'ai enfin mon programme compris tant que je peux rester à l'écart des petits problèmes ennuyeux qui accompagnent ce travail, rester en bonne santé et continuer d'avancer. J'attends beaucoup plus de moi cette année, donc je sais de quoi je suis capable et je devrais être un favori. Il n'y a aucun doute dans mon esprit.

Vous pourriez aussi aimer