INTERVIEW MXA DE LA SEMAINE: BROC TICKLE

Cliquez sur les images pour les agrandir

broc tickleBroc Tickle est chez RCH Suzuki depuis plusieurs années et pour 2017 est le chef d'équipe.

Par Jim Kimball

Actuellement dans le top 2017 du championnat AMA Supercross 450 3, Broc Tickle de RCH / Yoshimura / Suzuki a décroché le meilleur podium de sa troisième place en carrière à Toronto il y a quelques semaines. Prouvant que tant de coureurs vont aujourd'hui à la même vitesse, le bon départ de Tickle a ouvert la voie à son podium. Maintenant avec plus de confiance de son côté, avec son histoire d'amélioration tout au long de l'année, Broc en cherche plus.

IL VOUS A PRIS BEAUCOUP DE COURSES POUR FAIRE ENFIN LE 450 PODIUM. COMBIEN EST-IL DIFFICILE? La classe est vraiment empilée et tout le monde est très proche de la vitesse. En fait, il a toujours été empilé pour être dans une classe 450 et monter sur le podium, mais cette année en particulier, cela semble beaucoup plus difficile. A chaque séance d'essais, il n'y a pas beaucoup de séparation entre le 1er et le 15. Cette année, il est donc plus important que jamais de prendre le départ. Les pistes ont été assez basiques et nous avons tous fait les mêmes obstacles, il s'agit donc de prendre le départ et de tenir le coup pour la première moitié de la course. Vous devez être à l'avant pour vous mettre dans une situation pour obtenir un top 5, un top 3, ou même gagner la course.

toronto supercross--21Broc Tickle (à droite) a réalisé son premier podium en 2017 à Toronto.

O CAN POUVEZ-VOUS GAGNER DU TEMPS SUR UNE VOIE SUPERCROSS MODERNE? Maintenant, nous avons un programme informatique que nous utilisons là où ils nous vidéo, puis fantôme au-dessus des autres personnes, afin que nous puissions voir les zones de la piste où il y a des différences. Mais je pense que c'est vraiment se concentrer sur soi-même et surfer sur mon potentiel, et se concentrer sur les choses que je dois faire. C'est ce que j'ai fait ces deux dernières semaines, en essayant de verrouiller le départ et, vraiment, de le faire autant de fois que possible.

Y A-T-IL UNE CONDUITE PLUS AGRESSIVE CETTE ANNÉE? Je dirais qu'il s'agit d'un type différent de conduite agressive. Évidemment, il y a quelques gars sélectionnés, que nous connaissons tous, qui courent trop agressivement dans les livres de certaines personnes. Mais nous essayons tous de faire de notre mieux, et certains coureurs viennent d'être amenés à courir comme ça. J'ai l'impression d'être dans cette classe depuis assez longtemps pour connaître les gars avec qui je cours. Vous apprenez ce que vous allez obtenir avec chaque gars. Pour moi, c'est juste pour éviter les ennuis. Si vous prenez un mauvais départ, c'est difficile, et vous devez faire des mouvements agressifs pour dépasser des gars qui ont la même vitesse que vous. Le départ, avec votre premier tour, est vraiment, vraiment important. Vous devez sortir devant. Même si vous ne prenez pas un bon départ, vous devez effectuer autant de passes que possible dans le premier tour et vous y accrocher. C'est de cela qu'il s'agit dans la classe 450 de nos jours.

Broc Tickle

COMMENT VOUS SENTEZ-VOUS QUE LA SAISON EST FINIE POUR JUSTE? Eh bien, j'ai commencé un peu lentement. Je sentais en arrivant à Anaheim 1 que j'étais au bon endroit. Le meilleur endroit où je sois jamais allé et le meilleur hors saison que j'ai eu avec l'équipe RCH Suzuki. Je m'attendais honnêtement à être parmi les cinq premiers. J'ai vraiment cru que, et puis finalement il y a quelques week-ends, c'est le plus proche que j'ai eu. Les courses que j'ai terminées en dehors du top dix, c'est parce que j'ai commencé presque la dernière. Je ne suis pas très loin derrière le top 7, donc je pense que c'est un objectif que d'avoir à essayer de continuer de choisir les courses et de me concentrer sur ce dont j'ai besoin. Espérons être dans le top XNUMX à la fin.

IL Y AVAIT BEAUCOUP DE RUMEURS À PROPOS DE L'ÉQUIPE RCH SUZUKI LUTTE POUR TROUVER DES COMMANDITAIRES CETTE SAISON; VOUS A-T-IL AFFECTÉ?  Oui, pour être honnête, c'était parfois difficile. J'ai entendu les rumeurs tout le temps, et cela ne venait de personne dans l'équipe. Justin Bogle et moi faisions notre conduite normale pendant la semaine. Nous nous entraînions, testions et faisions tout ce que nous faisions normalement pour nous préparer. Il n'y avait aucun signe de notre côté qu'il y avait une chance que l'équipe se replie. J'ai l'impression que l'Internet s'en sort beaucoup de nos jours. Une fois que quelque chose est entendu ou dit, cela se transforme en ceci ou cela. Je ne suis pas vraiment sûr de la vérité, mais nous courons. Je suis ravi d'être ici. Toute cette hors saison était géniale. Nous avons eu beaucoup de tests, amélioré la moto et j'ai beaucoup d'entraînement.

QUELLE EST VOTRE RELATION AVEC JUSTIN BOGLE, PAR RAPPORT À VOTRE ANCIEN ÉQUIPE RCH KEN ROCZEN? Pendant la saison morte, j'ai fait plus de motos avec Justin qu'avec Ken auparavant. Je ne connaissais pas bien Justin avant de venir ici. Donc pour moi, c'était de le connaître un peu plus. Il vit également en Californie, donc nous avons été assez proches l'un de l'autre pendant toute la saison morte. Ken et moi nous connaissions avant de rejoindre RCH, ce qui a joué un rôle dans l'amitié que j'avais avec lui. Nous étions en quelque sorte des copains avant ça, puis quand il est venu dans l'équipe, nous nous sommes encore resserrés. Même maintenant, j'ai l'impression que c'est la même chose avec Justin. Il est jeune et seulement dans sa deuxième année dans la classe 450. Il veut bien faire et je pense qu'il est bon que le programme s'adresse à des gars proches de la même vitesse. Cela pourrait changer n'importe quel week-end, donc je pense que cela nous motive tous les deux à être le meilleur gars sous la tente.

broc tickle

NOUS DEVONS VOUS DEMANDER SUR LE CRASH DE KEN ROCZEN. VOUS VOUS AVEZ CASSÉ LE DOS IL Y A UN COUPLE ANS. EN TANT QUE COUREUR, POUVEZ-VOUS METTRE CELA DERRIÈRE VOUS?  Pour être honnête, nous sommes tous blessés - certains sont plus graves que d'autres, mais nous le faisons tous depuis si longtemps. Quand je me suis cassé le dos, c'était dur, mais je savais au fond de moi que j'allais revenir et que tout irait bien. Cela étant dit, avec Ken et le succès qu'il a eu, je ne vois pas que ce soit un problème. Je suis sûr que ce sera difficile et accablant à certains moments, mais je ne pense pas que ce soit hors de l'ordinaire. Je ne pense pas qu'il reviendra et sera terrible. Ce n'est pas ce qui va se passer. Ken était à un si haut niveau quand il a été blessé que quoi qu'il arrive, il a cette confiance dans son esprit qu'il appartient à l'avant.

VOUS SENTEZ COMME VOUS PROGRESSER AVEC CHAQUE COURSE ET CHAQUE ANNÉE? Oui. Je fais toujours des progrès. Je peux commencer un peu lentement, et je construis et construis et construis. Je suis bien placé maintenant. Je fais de mon mieux et je suis content de mes efforts. Ce n'est pas comme si je n'essayais pas, tout ce que je peux faire, pour être honnête, c'est rouler du mieux que vous pouvez et essayer d'obtenir le meilleur départ possible. C'est pour moi ce sur quoi je dois me concentrer et ne pas trop m'en soucier. Je sais que je travaille deux fois plus dur que quiconque dans le paddock, donc cela étant dit, c'est un peu comme ça que je vais le traiter à partir de maintenant.

DAYTONA PITS 2017-7315

LE SUZUKI RM-Z450 N'A PAS CHANGÉ BEAUCOUP DE LONGTEMPS. EST-CE TOUJOURS UN BON VÉLO DE COURSE? Oui. Cela n'a peut-être pas beaucoup changé mais j'aime vraiment le piloter. Je n'ai piloté que la Suzuki 450, à part la Kawasaki 450 que j'ai pilotée il y a quelque temps. Depuis que j'ai commencé dans la classe 450, je n'ai jamais vraiment piloté autre chose. Depuis que je suis chez RCH Suzuki, j'ai vu des progrès avec la moto. Nous avons commencé avec quelque chose de décent en 2013, nous l'avons amélioré pour 2014 et en 2015 et 2016, la moto était meilleure. J'ai l'impression que nous avons réalisé le plus de gains cette année, donc ça a été bien. Nous n'avons pas piloté les modèles 2018, mais les gars de Suzuki MXGP les ont. Je pense qu'ils arriveront bientôt, donc ce sera cool d'en faire un juste pour voir à quoi il ressemble pour le nouveau vélo.

VOUS AVEZ ÉTÉ UNE GRANDE PARTIE DE RCH SUZUKI DEPUIS LE DÉBUT, ET SEMBLEZ SYNONOMIQUE AVEC L'ÉQUIPE. Je considère que c'est un travail, mais j'aime quand même me gâter - pas mal. Ils me gardent concentré sur ce dont j'ai besoin, et j'ai l'impression que c'est un bon lien en ce moment. Ils me connaissent assez bien maintenant pour savoir quand me laisser tranquille, ou quand me pousser. Nous avons grandi ensemble et j'ai suffisamment appris sur les tests pour amener le vélo dans la direction que je veux.

 

SUBSCRIBEINTERNAL AD ROCKYMOUNTAIN

Vous pourriez aussi aimer