FER DE MOTOCROSS CLASSIQUE: 1978 YAMAHA HL500 ABERG REPLICA 

PAR TOM WHITE

Chez les White Brothers, mon frère Dan et moi étions ravis de la sortie du motocross original Yamaha TT500 à quatre temps, mais l'excitation s'est estompée lorsque nous avons pris livraison du premier en 1976. Au lieu de construire un vélo de motocross sérieux, Yamaha avait conçu le vélo pour le cycliste occasionnel. Avec le recul, cela a plutôt bien fonctionné pour les entreprises du marché secondaire comme White Brothers, Powroll et Protec. Nous avons tous répondu avec des accessoires pour augmenter la puissance, réduire le poids et améliorer la suspension. 

Les constructeurs de châssis tels que C&J, Dick Mann, Champion et Dallas Baker ont rapidement développé des kits de châssis légers qui acceptaient le moteur TT500 et les composants de série. Toutes les pièces du marché secondaire ont aidé la Yamaha TT500 en tant que vélo tout-terrain, mais elles n'ont pas réussi à rendre la TT500 compétitive en motocross. 

Cela allait changer lorsque Sten Lundin, double champion du monde 500, a commencé à travailler avec Torsten Hallman, quadruple champion du monde 250, pour construire un modèle prototype utilisant un cadre Husqvarna et un moteur TT500 d'occasion. Yamaha n'enverrait pas une TT1976 500 en Suède car elle n'y était pas vendue. La prochaine étape de Lundin a été de confier à Profab, basé aux États-Unis, un cadre en chromoly léger, que Lundin a associé à un bras oscillant spécial en aluminium, à des fourches Fox AirShox et Simons à la pointe de la technologie. Le vélo du projet a été surnommé le HL500, combinant les premières lettres de Hallman et Lundin. L'ensemble a atteint la balance à 247 livres et avait près de 11 pouces de débattement des roues avant et arrière.

À la fin de 1976, Torsten Hallman a approché Yamaha pour demander à Bengt Aberg, double champion du monde 500cc, de piloter la HL500 aux championnats du monde 1977cc 500. L'équipe de course Yamaha a dit non, mais Torsten Hallman est passé au-dessus de leurs têtes et a obtenu l'approbation. Le HL500 a été un énorme succès médiatique. Bengt Aberg a terminé neuvième du championnat du monde 1977 et a même remporté une course au Luxembourg.

L'équipe de course Yamaha a choisi de ne pas soutenir le projet en 1978, mais Yamaha Europe a chargé l'usine Norton de construire 400 HL500 complets à vendre en 1978–1979 en Europe uniquement (vous pouvez distinguer le 1979 du 1978 par son bras oscillant banane). Les HL500 de production utilisaient de nombreuses pièces d'origine Yamaha, y compris les fourches, mais elles étaient livrées avec des amortisseurs Ohlins.

Aux USA, le HL500 n'était proposé qu'en kit bike. Torsten Hallman Racing, maintenant Thor, a demandé à Profab de construire 100 kits de cadre de sa Hallman «TT500 Aberg Replica». Le kit de cadre Hallman Racing HL500 avec bras oscillant et le matériel nécessaire vendu 1000 $ en 1978. Lorsque vous avez ajouté le coût d'un donateur TT500, fourches Simons ou YZ, amortisseurs Ohlins ou Fox, réservoir d'essence, siège et autres pièces, vous avez appelé un Investissement de 3000 $. Les roues d'une YZ ou d'une TT500 pourraient être utilisées, tandis que le réservoir d'essence en alliage devait être emprunté à un YZ125C. Aujourd'hui, de nouveaux kits de cadres répliques peuvent être achetés auprès de Geoff Morris Concepts en Australie à www.geoffmorrisconcepts.com. 

En 1978, Torsten Hallman a demandé à Yamaha de construire un moteur quatre temps plus léger pour le HL500 - et Yamaha l'a fait - 20 ans plus tard pour le YZ400.

 

Vous pourriez aussi aimer