REM GLEN HELEN MOTOCROSS REPORT : JOURNÉE PARFAITE, NOUVELLE PISTE, HEUREUX GAGNANTS ET PLUS QU'UNE COURSE REM

REPORTAGE DE REM GLEN HELEN MOTOCROSS : PARFAIT
JOUR, NOUVELLE PISTE, HEUREUX GAGNANTS ET SEULEMENT
IL RESTE UNE COURSE REM

Sean Lipanovich a balayé les deux motos de la classe 450 Pro. Photo : Debbi Tamietti

PHOTOS DE DEBBI TAMIETI, MARK RIKER & JON ORTNER

Cela a été un long chemin pour les coureurs réguliers du REM pour traverser la saison 2021. Non seulement cela a commencé le 9 janvier, mais les coureurs ont fait face à des journées d'hiver froides (pour la Californie), des journées d'été brûlantes à 105 degrés et des blessures lancinantes qui accompagnent le travail. Mais, avec seulement deux courses au programme de 2021, tout le monde au REM samedi dernier était de bonne humeur. Pourquoi?

Preston Tilford (12) est allé 2-2 chez les 450 Pros. Photo : Mark Riker

(1) Tout d'abord, ce n'était pas la dernière course du REM - cet honneur aurait lieu lors de la dernière manche le 18 décembre (ce serait la finale parce que Noël et le jour de l'An tombent le samedi.

L'hawaïen Brian Medeiros est venu au REM pour tester les réglages de suspension pour sa société Ekolu Suspension, mais malheureusement, Brian s'est blessé à la cheville à l'entraînement et a dû échanger la course contre une séance d'urgence. Il s'agissait d'une entorse majeure et d'une fracture capillaire. Photo : Mark Riker

(2) Cela a été l'hiver le plus doux de l'histoire récente et ce samedi n'était pas différent. C'était ensoleillé, chaud, 75 degrés et calme.

Cinq fois champion du monde vétérinaire dans les catégories Over-40, Over-50 et Over-60, Pete Murray (7) a remporté la victoire dans la catégorie Over-60 Expert. Photo : Mark Riker

(3) La piste comportait de nouvelles caractéristiques qui, bien que rugueuses et accidentées, étaient considérées comme un défi par tous les coureurs qui les affrontaient. La descente raide de l'autre côté de la montée du mont Whitney a une énorme bosse de freinage à bords carrés qui a nécessité des choix de lignes créatifs pour éviter de se faire battre.

Jon Ortner a terminé deuxième derrière Pete Murray au REM, c'est exactement là où il a terminé derrière Murray au Championnat du monde Vet Over-2021 60. Murray sait ce que ressent Jon car il a été dans la même classe que Doug Dubach pendant 20 ans. Pphoto : Debbi Tamietti

(4) Et, à part quelques kickers isolés, la piste était la plus fluide de mémoire récente. Au fur et à mesure de la transition de la couche dure au limon au sable et à nouveau, cela a permis aux coureurs de se concentrer sur les passes. Il s'agissait d'aller vite et il y avait des coureurs rapides dans pratiquement toutes les classes et tous les groupes d'âge.

Gagner les classes importantes à REM n'est pas toujours possible, mais saisir un trou devant un pack d'ex-Pros l'est.

Ed Guajardo (27 ans) descend de Santa Barbara pour courir à Glen Helen chaque semaine (et il y est presque tous les jeudis les jours d'entraînement). Après l'aller-retour de 400 milles de cette semaine, Ed a dû dire à ses amis qu'il avait été battu de la deuxième place dans les Over-60 Experts par Jon Ortner, qui descend également de Santa Barbara. Photo : Debbi Tamietti

En regardant ces photos, vous aurez des crampes aux bras et des crampes aux jambes insolites plus tard ce soir. Prendre plaisir

MXA teste les motos en les pilotant, pas occasionnellement, mais chaque semaine. Ici, Mike Monaghan (32 ans) et Randel Fout (36) enchaînent les tours en MXA's 2022 KTM 150SX et Yamaha YZ125. Photo : Debbi Tamietti

La Yamaha YZ2022 125 a également vu le temps de piste entre les mains de Jon Ortner (36 ans). Photo : Mark Riker

Quand Ortner ne courait pas sur le YZ450F ou le 2022 YZ125 de MXA, il prenait des photos de Dan Alamangos (36 ans) testant le nouveau YZ125. Photo : Jon Ortner

Tyler Nichols (55 ans) a remporté la médaille d'or dans la classe intermédiaire 450. Photo : Mark Riker

Il est extrêmement rare de trouver deux gars qui ont couru l'un contre l'autre pendant des décennies, mais parviennent toujours à s'engager dans une rivalité amicale année après année. Cette semaine, Lars Larsson (13) a remporté la première manche et Jody Weisel (192) a remporté la deuxième manche. Photo : Debbi Tamietti

L'ancien pilote d'usine britannique du 500 GP, Rob Andrews, est venu à REM pour profiter du soleil et passer du temps avec des amis qu'il s'est faits lorsqu'il a couru avec REM il y a quelques années. Il est également l'auteur du best-seller de motocross "The Inside Line" que vous pouvez commander auprès de www.robandrewsmx.com. Photo : Jon Ortner

Ian et son frère Paul Fitz-Gibbon ont été les piliers de la scène motocross SoCal au cours des 20 dernières années, mais maintenant Ian (21 ans) vit dans le Colorado, il ne peut donc courir avec ses copains qu'occasionnellement. Photo : Debbi Tamietti

Bruce Ashmore (111) essaie de pénétrer à l'intérieur de l'importateur de tuyaux Scalvini Pete Vetrano sur une Yamaha YZ2022 125 équipée de Scalvini. Cela n'a pas fonctionné, Vetrano est allé 5-4 au meilleur 7-5 d'Ashmore. Photo : Debbi Tamietti

L'Australien Dan Alamangos (16 ans) est absent de l'action depuis quelques mois après avoir contracté un mauvais cas de Covid-19 qui l'a mis sous respirateur pendant 16 jours. Il faisait partie des chanceux. Il est revenu à la course pour la première fois samedi dernier. Photo : Debbi Tamietti

Eric Hjalmarson (95 ans) était intouchable dans la catégorie intermédiaire des plus de 50 ans. Photo : Debbi Tamietti

Robert Pocius (153) se souviendra toujours du jour où il a dépassé le quintuple champion du monde vétérinaire Pete Murray (7) au premier tour. Photo : Debbi Tamietti

Bob Rutten (83) n'a pas voulu se faire dépasser par le pilote d'essai MXA Randel Fout (36), qui a fait un coup dur derrière Bob sur une Yamaha YZ2022 125. Fred Nichols (56) regarde l'action. Photo : Debbi Tamietti

Mark Crosby (17 ans) et Luc De Ley (23 ans) s'engagent dans une petite bataille à deux contre quatre dans les Over-60 Intermediates. Photo : Debbi Tamietti

Greg Groom a invité la suédoise Karolina à assister à sa toute première course de motocross. Le point culminant de sa journée a été de rencontrer la star suédoise du motocross des années 1970, Lars Larsson, non pas parce qu'il était un coureur célèbre de son pays natal, mais parce qu'il était le seul dans les stands à parler suédois. Photo : Debbi Tamietti

Val Tamietti (31 ans) appuie sur le bouton bas de cet ascenseur Glen Helen. Photo; Jon Ortner

Kent Reed est un grand homme. Large comment? Assez grand pour faire ressembler un GasGas MC 450F à un minibike. Kent a obtenu deux trous et les a utilisés pour lui donner un balayage 1-1 chez les plus de 65 ans Intermédiaires. Photo : Jon Ortner

On peut pardonner à Dan Alamangos de ne pas savoir exactement où se trouve la piste de course, après tout en Australie, ils conduisent du mauvais côté de la route. Photo : Jon Ortner

Will Harper (7) a battu Bob Rutten pour la victoire dans la catégorie Expert des plus de 65 ans. Photo : Debbi Tamietti

Michael Oetzell a remporté la victoire Vet Novice sur un modèle tout-terrain KTM. Photo : Jon Ortner

Casey Cromer (51) a battu un top trois de Chad Tewksbury (3-2) et Brian Schwichtenberg (2-3) dans la classe 450 Novice. Photo : Debbi Tamietti

Mark Sandzimier (50 ans) est allé 6-5 dans les plus de 50 intermédiaires. Photo : Jon Ortner

Même avec des transpondeurs, marquer dans la course Over-60 Expert était un gâchis (sauf pour les trois premiers). Dave Eropkin (811) était à l'origine classé 4e au classement général, mais lorsque la course a été revue, Mike Monaghan était quatrième, Fred Nichols 5e et Eropkin 6e. Photo : Jon Ortner

REM sera à nouveau en course le 18 décembre pour la dernière course de 2021. Pour plus d'informations sur REM, rendez-vous sur www.remsatmx.com or Cliquez ici pour la page Facebook de REM.

Vous pourriez aussi aimer