REM GLEN HELEN MOTOCROSS: TREVOR STEWART, TONY COOKSEY & JON ORTNER CLEAN HOUSE

Trevor Stewart, qui dirige la série tout-terrain du Grand Prix national de l'AMA, était inaccessible sur sa Johnny Campbell Racing Honda CRF450, Trevor a remporté les deux 450 motos Pro avec facilité. Photo : Debbi Tamietti

Les coureurs de motocross REM ont été surpris de voir un autre nouveau tracé de piste cette semaine, car la dernière fois qu'ils ont couru sur la piste REM à Glen Helen Raceway avait quelques nouvelles fonctionnalités. Certaines de ces caractéristiques vieilles d'une semaine ont été supprimées de la conception de la piste et deux longues lignes droites au centre de la section du stade du tracé ont été ajoutées. Cela a permis aux coureurs de passer plus de temps devant la foule - avant de traverser les collines et de reculer.

Kurt Nicoll (2) prend la ligne basse, tandis que Bradley Denton (474) monte haut. Cela laisse juste assez de place pour l'éventuelle deuxième place 450 Pro, le coureur du WORCS Dalton Shirey (46), pour se faufiler au milieu. Photo : Debbi Tamietti

La nouvelle piste était beaucoup plus rapide, mais parce qu'il y avait moins de virages serrés pour freiner ou accélérer, elle n'était pas aussi difficile que d'habitude. Un avantage supplémentaire était que la vitesse supplémentaire dans les virages produisait plus de lignes dans les virages car certains coureurs arrivaient trop chauds et d'autres trop lentement. Pour accueillir les longues lignes droites, le premier virage a été transformé en une épingle à cheveux beaucoup plus courte (un peu comme il y a plusieurs années). Quoi qu'il en soit, les pilotes de motocross adorent les nouveaux designs de circuits, à moins qu'ils ne les détestent. Découvrez les photos de Debbi Tamietti et Jon Ortner du REM Motocross de cette semaine.

Logan Fout, âgé de six ans, affiche un contre-équilibre classique des jambes sur ce virage à plat sur la piste du REM Kid. On se demande où il a appris ce truc? Photo : Debbi Tamietti

Voici le père de Logan, Randel Fout, affichant le même style sur le coin plat qui traverse la ligne de départ du REM. Photo : Debbi Tamietti

Dans ce qui est une coutume REM, les pilotes Pro se retirent souvent des classes 250 Pro et Vet Pro et sont passés à la classe 450 Pro pour l'agrandir. Cela entraîne souvent des surprises. Vet Pro Dennis Stapleton a terminé troisième au classement général dans la catégorie 450 Pro. Photo : Debbi Tamietti

Avec l'étrange saison des pluies apparemment sans fin à SoCal, Bradley Denton (474) profite du sol meuble laissé derrière. Photo : Jon Ortner

Photo 1: En moto l'un des 450 Pro class Richard Taylor (44) et Willy Simons, Jr (246), les deux fils des anciens coureurs AMA National, essayez de remplir le même espace en même temps. Photo : Debbi Tamietti

Photo 2: les sous-marins Suzuki de Taylor sous le Yamaha YZ250F de Simon et ils tombent tous les deux - Taylor à l'avant et Simons à l'arrière. Photo : Debbi Tamietti

Photo 3: Aucun des deux pilotes n'a été blessé, mais les deux ont dû être démêlés, car Richard et Willy avaient les jambes gauches coincées dans les vélos. Notez que Frank Thomason de REM est sur les lieux avant d'arrêter de glisser. Photo : Debbi Tamietti

Richard Taylor (44 ans) finirait avec un sixième au classement général dans la classe 450 Pro, tandis que Willy Simons, Jr. obtiendrait la quatrième place. Les deux ont incroyablement bien roulé, mais l'incident ci-dessus n'a pas aidé leur journée. Photo : Jon Ortner

Keaton Ward (195) ruine son motif totalement noir et blanc avec une touche de rouge sur son casque et une touche de jaune sur sa Husqvarna. Photo : Debbi Tamietti

Brian Calhoun (713) lofts l'avant dans la catégorie des plus de 50 experts. La piste REM a été considérablement modifiée depuis la dernière course REM. Il avait des lignes droites plus longues et beaucoup de hauts et de bas difficiles. Photo : Debbi Tamietti

L'ancien SoCal Pro Rich Truchinski (58 ans) a été mis à l'écart, travaillant sur sa carrière de conseiller financier depuis dix ans. Cette semaine, il a fait son retour alors que l'ancien propriétaire de Tru Technologies a terminé deuxième de la catégorie des plus de 50 ans avec un 5-1. Photo : Debbi Tamietti

Jon Ortner (1) a utilisé un 1-2 pour remporter la victoire dans la catégorie des plus de 50 ans, mais dans la première manche, Craig Davis (111) n'a laissé aucune marge de manœuvre à Jon jusqu'à ce que Craig s'écrase dans le dernier tour. Au REM, il y a quatre classes Over-50 différentes - Elite (pour les anciens pros qui ont encore une vitesse sérieuse), Expert (pour les coureurs en route vers Elite), Intermédiaire (pour les coureurs en herbe) et Novice (pour les plus intelligents de 50 ans) ). Photo : Debbi Tamietti

Mike Monaghan sur un Yamaha YZ250X cross-country deux temps a remporté la catégorie des plus de 50 ans avec un 3-2. Il a couru une YZ250 régulière plus tôt cette saison, mais a décidé qu'il aimait mieux la suspension plus douce, la roue arrière de 18 pouces et la puissance douce du X. Photo : Jon Ortner

Ancienne Nouvelle-Zélande Champion National et pilote MXDN Tony Cooksey (16 ans) a passé une bonne journée en vacances à SoCal. Il a remporté la classe Expert des plus de 60 ans et les intermédiaires de plus de 50 ans avec des scores parfaits de 1-1. Au Championnat du Monde Vétérinaire 2018, Tony était 7e dans la catégorie des plus de 60 ans, en 2017 il était 3e et en 2016 il était 4e. Photo : Debbi Tamietti

Eddie Davis (155) et Robert Reisinger (96) s'affrontent dans la classe Élite des plus de 50 ans. Davis est allé 3-1 pour le deuxième et Reisinger a eu un score de 4-4 pour le quatrième. Photo : Debbi Tamietti

Jody Weisel regarde le plus loin possible. Photo : Debbi Tamietti

À chaque réunion de coureurs REM, ils présentent un coureur sélectionné avec une photo d'action encadrée personnalisée. Cette semaine, Bryan Friday a reçu la photo de Rich Stuelke. Vous pouvez voir les photos du REM de Rich et du Old Timer's Club sur www.motophotollc.com. Malheureusement pour Bryan, il s'est fracturé deux côtes, s'est séparé de l'épaule et s'est cassé l'omoplate lors de sa deuxième course. Il a passé la nuit à l'hôpital et a été libéré le lendemain. Photo : Jon Ortner

Brad Puetz (45 ans) de Kawasaki n'a pas couru de motocross depuis qu'il avait 16 ans, mais comme vous pouvez le voir, il n'a pas oublié ce qu'il savait. Photo : Jon Ortner

Choisis ton poison. Val Tamietti (YZ250 deux temps), Mic Rodgers (FC350 Husqvarna quatre temps) et Marc Crosby (RM-Z250 quatre temps) trouvent trois lignes assez égales. Photo : Debbi Tamietti

Il s'est inscrit comme Randy Lesovsky, mais sa plaque d'immatriculation avant indique «Dillon Lesovsky». Peu importe, ce Lesovsky a remporté la classe 450 débutant. Photo : Debbi Tamietti

Rich Stuelke s'est lancé dans la course après sa retraite. Il court souvent REM le samedi et les événements SoCal Old Timers le dimanche. Rich était directeur d'école secondaire, notamment à l'école secondaire Garden Grove de Lake, avant de devenir un coureur de motocross à temps plein à la retraite. Photo : Jon Ortner

David Cincotta (861) et Ralf Schmidt ont échangé des scores 2-1 et 1-2 dans la catégorie des plus de 40 ans. Cincotta a remporté la victoire. Les deux étaient sur TM deux temps. Photo : Jon Ortner

RÉPARTITION PAR LA MARQUE MOTO À REM CE WEEK-END
1. KTM… 33%
2. Yamaha… 30%
3. Honda… 11%
4. Husqvarna… 14%
5. Kawasaki… 7%,
6. Suzuki… 3%
7. MT..2%

HORAIRE DES COURSES REM 2019
8 juin… Cahuilla Creek
15 juin… Glen Helen
13 juillet… Glen Helen
20 juillet… Glen Helen
10 août… Glen Helen
17 août… Glen Helen
21 septembre… Glen Helen
4 octobre… Glen Helen
19 octobre… Glen Helen
26 octobre… Glen Helen
16 novembre… Glen Helen
23 novembre… Glen Helen
14 décembre… Glen Helen
21 décembre… Glen Helen

REM courses à Cahuilla Creek pour la dernière fois en 2019 ce samedi prochain et reviendra à Glen Helen le 15 juin. Pour plus d'informations sur le motocross REM, visitez www.remsatmx.com ou leur page Facebook par En cliquant ici.

 

Vous pourriez aussi aimer