REM MOTOCROSS RACE REPORT : GRAND JOUR POUR HUNTER YODER, JON ORTNER, ROBERT REISINGER & TALON HAWKINS

C'est la vue de la petite colline sur la piste du REM, la grande colline est à gauche. La piste Glen Helen National est à l'arrière-plan

PHOTOS DE DEBBI TAMIETTI

Soudainement, les jeunes futurs coureurs Pro ont découvert que la meilleure façon de se préparer pour un avenir dans les rangs AMA Pro difficiles et dégringolants est de courir - pas des motos de cinq tours sur une piste lisse, pas sur une piste d'entraînement qui ne ressemble pas à ce qu'ils seront confrontés en grand, pas à une piste de saut qui est manucurée à la perfection et pas à une piste sans le spectre d'une véritable compétition réaliste pour les pousser. Ainsi, Hunter Yoder, Brian Medeiros, Geran Stapleton, Tyler Belknap, Talon Hawkins, Sean White, Tyler Nichols et Jackson Gray se sont présentés à la « Ice Cream Race » de REM du 3 juillet.

La piste du REM a subi quelques modifications avant samedi avec deux nouveaux virages on/off difficiles et les habitués du REM étaient prêts à en avoir pour leur argent. En tête de liste des habitués se trouvaient Sean Lipanovich et Justin Jones, tous deux sur 450. Ils se sont avérés difficiles à dévaler car la piste devenait accidentée et cahoteuse au cours des 20 minutes des motos Pro. Sean Lipanovich a été le partant le plus rapide et a rapidement ouvert de grandes avances sur Jones qui a souffert d'erreurs, tandis que les 250 Pros se sont triés pour les longues motos, rendues beaucoup plus longues par les températures de 95 degrés et le circuit continu de haut en bas.

Sean Lipanovich (505) a participé aux championnats nationaux 250/450 et aux séries 250 West Supercross en 2010-2012, mais dirige maintenant une école de motocross populaire. Et si ses résultats en course sont une indication, c'est un bon professeur – puisqu'il a obtenu 1-1 dans la classe 450 Pro à REM.

Il y avait des points forts dans chaque classe, car les meilleurs coureurs se sont montrés à la hauteur, tandis que les habitués du REM, comme des ouvriers, choisissaient souvent de courir deux classes, avec une seule course entre les dames et le prochain saut de porte.

Justin Jones (42 ans) a connu une brillante carrière de motocycliste. Il a remporté le Baja 1000 à quatre reprises, a mené les États-Unis. L'équipe du Trophée junior à l'or ISDT et va à l'école en même temps. Il aime faire du motocross pour rester affûté. Justin a terminé deuxième de la classe 450 Pro.

LES DEUX-FIDDIES

Hunter Yoder (58 ans) roule pour Twisted Development sur une Honda CRF250 et il peut la faire voler. Hunter a couru deux classes et les a remportées toutes les deux avec une seule course entre ses deuxièmes courses 250 Pro et Open A.

Dans la classe 250 Pro, Hunter Yoder a terminé 2-1 pour la victoire au classement général. L'hawaïen Brian Medeiros, fraîchement sorti d'une interview télévisée pour la chaîne de sa ville natale à Kaui, continue de piloter la Suzuki RM-Z250 d'origine de MXA à des résultats surprenants. L'Hawaïen est allé 3-2 pour la deuxième place au classement général après que l'Australien Geran Stapleton, qui avait remporté la première course 250 Pro, soit revenu à la cinquième place de la deuxième moto. Le 1-5 de l'Australien était assez bon pour la troisième place. Plus tard dans le programme, Hunter Yoder, Jackson Gray et Geran Stapleton se sont inscrits au cours Open A pour s'assurer d'avoir une journée complète de travail. Yoder est allé 1-1 pour remporter sa deuxième classe de la journée.

Brian Medeiros (934) a choisi de piloter la Suzuki RM250 de MXA (parmi les motos qu'il aurait pu choisir). Il dit qu'il est prêt à abandonner quelques chevaux pour le plaisir d'être sur un vélo que personne ne pense pouvoir gagner.

L'interview télévisée de l'hawaïen Brian Medeiros pour sa chaîne natale à Kaui a été un bon coup de pouce pour le sport dans les îles (voir l'interview télévisée cliquez ici.).

Brian Medeiros et Aleigha Scovel sont des amis proches depuis qu'ils sont à la maternelle à Kaui.

Geran Stapleton (914) et Hunter Yoder (58) ont offert un spectacle passionnant aux fans de REM dans la classe 250 Pro.

L'Australien Dan Alamangos s'enracine sur son compatriote Bounder Geran Stapleton (914) en route vers la première victoire en moto dans la catégorie 250 Pro. Malheureusement, la deuxième manche de Geran ne s'est pas aussi bien passée. Cette photo est pour leurs deux familles en Australie.

Il y a très peu d'arbres sur la piste du REM, mais 250 Pro Tyler Belknap (40) a réussi à trouver celui-ci. 

Talon Hawkins (71) a remporté la classe 250 Intermédiaire et s'est bien classé dans le classement 250 Pro pendant qu'il y était. Photo : Jon Ortner

Dans la classe 250 Intermédiaire, Talon Hawkin est allé 1-1. La dernière fois que Talon était au REM, il a raté le grand saut à côté de la tour de notation (il était le seul à le faire) et a démoli sa roue arrière et a eu la chance de la sortir. Cette fois, personne ne sautait Hawkins Leap, ce qui convenait à Talon. Sean White est allé 2-2 dans les 250 intermédiaires avec Farzam Marzi troisième.

L'un des nombreux duos père/fils du REM, Fred Nichols (56 ans) a terminé sixième dans la catégorie Experts des plus de 60 ans et son fils Tyler (55 ans) a remporté la classe 450 intermédiaire.

Jason Miller (339 ans) est venu de Las Vegas pour remporter la classe Over-40 Expert.

ET PUIS EST VENU LES OVER FIDDIES

Jon Ortner (38 ans) est revenu d'une mise à pied de trois mois à cause d'une grave fracture du pied pour remporter la catégorie Over-50 Elite. Il a décidé de courir vendredi après-midi après des essais pour voir s'il pouvait mettre son pied dans sa Gaerne.

La plus grande surprise de la journée a été que Jon Ortner, qui a passé trois mois avec des épingles dans le pied à la suite d'un accident d'entraînement qui lui a cassé quatre os, a décidé de courir lorsqu'il a découvert qu'il pouvait mettre son pied dans sa botte la veille. Surprendre! Ortner a remporté la classe Over-50 Elite avec un score très intelligent, sûr et sain de 3-1 contre Ron Shuler de l'ESR et Robert Reisinger de 6D. Le métier de course d'Ortner l'a fait suivre Ron Shuler à la fin de la deuxième course, mais ne l'a pas dépassé avant le dernier tour de peur que Robert Reisinger ne le suive par Shuler et n'obtienne l'élite des plus de 50 ans avec un 1-2. Le dernier tour d'Ortner lui a donné un score de 3-1 contre le 1-3 de Reisinger (reising Reisinger recule au troisième rang derrière le 2-2 de Shuler).

Mike Monaghan (39) a obtenu 5-5 chez les plus de 60 ans et 3-4 chez les plus de 50 ans. Photo : Jon Ortner

Chris Radzinski a remporté la catégorie Expert des plus de 50 ans

Chris Radzinski a remporté la classe Over-50 Expert contre l'Australien Dan Alamangos avec Mark Sandzimizer, Morgan Pierce et Ernie Becker complétant le top cinq (bien que Becker ait réussi à provoquer une grosse chute dans le dernier tour de la deuxième course).

Ed Guajardo (27) et Robert Reisinger (96) s'adjugent la course dans la catégorie Expert Over-60. Le 2-1 de Reisinger a remporté la victoire lorsque Dave Eropkin a repoussé Guajardo au troisième rang lors de la deuxième manche.

Après son troisième dans la catégorie Over-50 Elite, Robert Reisinger est revenu plus tard dans la journée pour remporter la catégorie Over-60 Expert avec un 2-1 sur Ed Guajardo 1-3, Dave Eropkin 3-2, Val Tamietti 4-4 et le 150-5 de Mike Monaghan monté sur KTM 5SX. L'ancien champion de Baja, Bob Rutten, a remporté la catégorie Expert des plus de 65 ans devant le quadruple champion national 250 Gary Jones. Luc De Ley a utilisé un GasGas MC 125 à deux temps de série pour remporter la classe intermédiaire des plus de 60 ans devant un top cinq composé de Bill Reimer, Marc Crosby, Lance Sloane et Tim Hoole.

Jody Weisel (43 ans) de MXA franchit la porte en premier au départ de la course des plus de 65 ans. À sa droite se trouve John Huegel et à sa gauche, Donnie Quanstrom (62), Ron Boozell (321) et Rick Stuelke. Mark Homan a choisi de commencer derrière Jody.

Bob Rutten (83) a remporté la catégorie Expert des plus de 65 ans avec un balayage 1-1.

Le vainqueur intermédiaire des plus de 60 ans, Luc Delay, a apposé l'autocollant numéro 129 à l'arrière de son casque en l'honneur de son ami de longue date Jeff Ogan. Malheureusement, Jeff est décédé subitement, laissant une femme et 3 enfants et Luc voulait qu'ils sachent qu'il les soutenait.

Jonny Benskin (77) et l'Australien Dan Alamangos (98) se sont battus avec acharnement dans la catégorie Expert des plus de 50 ans, mais le 2-2 d'Alamangos était assez bon pour la deuxième place au classement général, tandis que le 4-3 de Benskin a conservé la troisième place lors d'un bris d'égalité avec Mike. 3-4 de Monaghan.

TV Holmes (510) a remporté les Intermédiaires des plus de 65 ans avec un 2-1 sur le 1-2 de Gene Boere.

Pete Vetrano aime le business de la moto. Il était l'importateur TM (deux fois), l'importateur VOR/Vertemati, l'importateur LEM, l'importateur SWM et importe actuellement des tuyaux Scalvini, mais il trouve plus relaxant de courir un Gas Gas. C'était la première course de Pete depuis sa greffe de hanche.

Hunter Yoder récupère son argent après une dure journée de travail.

Pete Vetrano a terminé sixième dans les Over-50 Intermediates et neuvième dans les Over-60 Experts, mais l'importateur Scalvini était soutenu par sa petite amie Leanne.

LES MARQUES DE VÉLO EN COURSE À REM GLEN HELEN CETTE SEMAINE

Le quadruple champion national 250 Gary Jones (5) a aidé les chiffres totaux de Yamaha au REM, mais son fils Justin a fait de même pour Honda.

Avec des pilotes de huit marques différentes au REM le week-end dernier, la répartition par marque a montré la force non surprenante de KTM et Husqvarna.

PARTICIPATION REM PAR MARQUE
1. KTM… 41%
2. Husqvarna …22%
3.
Yamaha… 20%
4. Honda… 6%
5. Kawasaki… 5%
6. GazGaz…4%
7. MT…1%
8. Suzuki…1%

LE CALENDRIER DES COURSES REM 2021 : DEUX COURSES SUPPLÉMENTAIRES EN JUILLET

John Caper (44 ans) a eu du mal à se préparer pour le Mammoth Motocross de cette année, mais il est parvenu à la course et était en assez bonne santé pour effectuer quelques tours. Maintenant, il est de retour à son horaire régulier de REM. Photo : Jon Ortner

HORAIRE DE LA COURSE REM 2021
17 juillet…piste REM
24 juillet…piste REM
7 août…Piste nationale
14 août…piste REM
21 août…piste REM
11 septembre…piste REM
18 septembre…piste REM
30 octobre…Piste nationale Octobercross
20 novembre… piste REM
4 décembre… piste REM
18 décembre… piste REM

REM sera en course le samedi 17 juillet et de nouveau le 24 juillet. Pour plus d'informations sur REM, rendez-vous sur www.remsatmx.com or cliquez ici. pour la page Facebook de REM.

Vous pourriez aussi aimer