MOTOCROSS TECH OUBLIÉ: TUYAUX EN ALUMINIUM À DEUX TEMPS

L'histoire du motocross est remplie d'idées créatives qui ont été annoncées comme révolutionnaires, certaines ont été abandonnées, d'autres stupides et quelques-unes étaient vraiment innovantes. Vous vous souvenez des tuyaux d'échappement en aluminium à deux temps.

En 1974, un constructeur de tuyaux à Dallas, au Texas, nommé George Banke, fabriquait des tuyaux ascendants Husqvarna en aluminium. C'était une idée radicale pour l'époque, mais le concept n'a jamais fait son chemin; il est resté inactif pendant 25 ans. Puis, soudainement, deux décennies plus tard, deux entreprises sont revenues dans le secteur des tubes en aluminium et, tout aussi vite, elles en ont été abandonnées. En 1999, Pro Circuit Racing et Power Brand ont tous deux décidé que le marché était mûr pour quelque chose de nouveau dans les systèmes d'échappement à deux temps; mais le public n'achetait pas l'idée d'un tuyau d'échappement en aluminium.


En fait, il n'y a rien de radicalement faux avec le concept d'un tuyau d'échappement en aluminium. Voici les faits sur les tuyaux d'échappement en aluminium à deux temps: (1) Un tuyau en aluminium peut peser jusqu'à 3 livres de moins qu'un tuyau en acier comparable. (2) La puissance globale peut être identique avec les bonnes spécifications. (3) Les tuyaux en aluminium ne peuvent pas rouiller. (4) Structurellement, un tuyau en aluminium peut être aussi solide qu'un tuyau en acier (en utilisant des épaisseurs de paroi de 0.090 pouce par rapport à 0.035 pouce en acier). (5) La température des gaz d'échappement d'un quatre temps rend l'utilisation de l'aluminium impossible, mais les deux temps ne se rapprochent pas du point de fusion de l'aluminium à 1200 degrés. (6) Malheureusement, en dollars de 1999, les tuyaux en aluminium à deux temps coûtent 320 $ tandis que les systèmes en acier coûtent 170 $. Pourquoi? Les coûts des matériaux sont plus élevés et la main-d'œuvre est plus intensive.Aujourd'hui, il n'y a plus de tuyaux en aluminium (et il n'y en a pas eu après 1999). Le public ne voulait pas payer la prime supplémentaire pour les économies de poids (et n'a jamais vraiment cru qu'un tuyau en aluminium était aussi solide qu'un tuyau en acier).

 

Vous pourriez aussi aimer