VENDREDI FLASHBACK | L'OURAGAN DEVIENT SUPERMAN

BOB HANNAH DEVIENT SUPERMAN

Par John Basher

Le magazine Motocross Action a ouvert sa boutique en 1973, publiant le premier numéro en juin de la même année. Même si je n'étais pas encore une lueur dans les yeux de mon père, je sais que le motocross dans les années 1970 était extrêmement populaire. Les statistiques montrent que plus d'un million de motos hors route ont été vendues par an pendant les périodes de boom de la conduite à deux roues. Les motos étaient devenues ancrées dans la culture américaine, et il est facile de comprendre pourquoi.

Une pléthore de vélos bon marché produits par des fabricants japonais et européens ont inondé le marché. Naturellement, les courses tout-terrain à deux roues étaient la prochaine étape pour les speedsters à la recherche d'une course à sensations encore plus grande après avoir crié dans leurs petits quartiers. La compétition engendre la croissance et le sport du motocross est devenu une entreprise intéressante pour la jeunesse américaine.

BOB HANNAH SUIVI DANS LES PAS DE MARTY SMITH, BIEN QUE SAVANT HANNAH BIEN, JE SUIS SÛR qu'il cracherait sur le sol et donnerait un coup de pied à ma façon de sa retraite à la retraite à l'IDAHO APRÈS LA LECTURE DE CETTE DÉCLARATION.

Marty Smith, un adolescent bronzé de San Diego, s'est fait connaître dans la classe 125 à bord d'une Honda. Il était une idole des adolescents pour les coureurs en herbe et un idole pour les foules de femmes qui le poursuivaient. Bob Hannah a suivi les traces de Smith, bien que connaissant bien Hannah, je suis sûr qu'il cracherait par terre et donnerait des coups de pied dans la terre depuis sa retraite dans l'Idaho en lisant cette déclaration. Aux yeux de Bob, il était un loup, plutôt qu'un mouton qui a suivi.

Bob était, et reste toujours, le mâle alpha; le genre de gars qui aime les projecteurs et mérite à juste titre d'être reconnu. Hannah a remporté le championnat national 125 en 1976, bien qu'elle soit une relative inconnue dans la hiérarchie du motocross. Il a renversé Smith, le double champion, de la première place dans un effort presque dominant.

hannahsupermanBob en couverture du numéro de juillet 1979 de MXA.

Bob Hannah n'a pas perdu beaucoup de temps dans la classe 125. À cette époque, les coureurs utilisaient la classe d'alésage plus petit comme tremplin, contrairement à aujourd'hui où il y a un certain nombre de 250 coureurs en carrière. Le «Hurricane» est passé à la catégorie des gros vélos en 1977 (une note intéressante, Bob est revenu à la catégorie 125 pendant un an en 1982). Il a terminé troisième au classement général du classement extérieur 1977 en 250, derrière Broc Glover et Danny Laporte. Cependant, il n'a pas fallu longtemps à Hannah pour récupérer sa première couronne nationale 250. Il a remporté le titre par 59 points sur Jimmy Ellis de Honda.

Alors qu'Hannah avait du succès à l'extérieur, il progressait vraiment en Supercross. Le gamin californien a enchaîné trois titres consécutifs de 250 Supercross, de 1977 à 79. Au cours de cette course, il a battu des gars comme «Jammin» Jimmy Weinert, Kent «Rhinestone Cowboy» Howerton, Marty Tripes, Mike «Too Tall» Bell, Jimmy Ellis, Jim Pomeroy et «Gassin» Gaylon Mosier. Hannah a été la première cavalière à remporter trois titres consécutifs de Supercross - un exploit qui ne sera égalé qu'en Jeremy McGrath en 1995.

Bob Hannah sautant par-dessus Rick Burgett.

Pour célébrer les réalisations d'Hannah et, très franchement, pour vendre plus d'exemplaires de MXA, Jody Weisel a eu l'idée de cette couverture inspirée de Superman pour célébrer la nomination d'Hannah comme «1979 MXA Rider of the Year». Comme vous pouvez le voir sur la photo, Bob arrache son maillot DG Yamaha et révèle le logo de Superman. Jody a acheté la chemise Superman dans un magasin d'accessoires d'Hollywood et Norm Armstrong a pris la photo. C'était une idée créative qui a attiré l'attention des gens. Malheureusement, le numéro ne s'est pas bien vendu en kiosque. En fait, l'éditeur a fait remarquer que toute nouvelle MXA couverture qui ressemble même à distance à la couverture de Bob "Superman" Hannah ne verrait jamais la lumière du jour. C'est dommage car toutes ces années plus tard, c'est une partie emblématique de l'histoire du motocross.

VENDREDI FLASHBACK // ARCHIVE COMPLÈTE

Vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.